Les tissus inspirés de Pierre Frey aux arts décoratifs

Publié le 25/01/2016 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Dès à présent et jusqu’au 12 juin, le Musée des arts décoratifs présente l’exposition Tissus Inspirés, la première grande rétrospective consacrée à la maison Pierre Frey.

Dans les galeries d’études du Musée des arts décoratifs, près de deux cent travaux retracent les 80 années d’histoire de l’entreprise Pierre Frey, à travers un parcours chronologique célébrant l’avant-gardisme, la volonté d’innovation et la créativité qui caractérisent ce nom incontournable de la décoration d’intérieur.

Né en 1903, Pierre Frey fait ses classes en tant que coupeur au sein de la maison Burger, fabricant de tissus d’ameublement. À l’âge de 30 ans, il prend la direction de la griffe Lauer, et rencontre l’artiste Jean Chatanay. Une rencontre déterminante, puisque les deux hommes ne mettront que quelques mois avant de s’associer pour créer la société Chatanay et Frey. Le succès est rapidement au rendez-vous, et en 1936, la société prend le nom de Pierre Frey. L’histoire est lancée.
Durant les années de guerre, Pierre Frey achète de nombreux dessins à différents artistes, de Jean-Denis Malclès à Jean Chatanay, afin de créer des imprimés pour ses tissus. Cela lui permettra, dès la fin de l’Occupation, de produire abondamment et de faire prendre son envol à la société.
En 1969, Patrick Frey, fils de Pierre, rejoint la firme, avec pour ambition celle de poursuivre l’œuvre de son père en respectant les valeurs créatives et le savoir-faire propre à la maison. En 1976, le nom de Pierre Frey entre au Comité Colbert et dès les années 90, la marque s’exporte aux Etats-Unis, en Allemagne, en Suisse ou en Italie. Bien décidée à s’étoffer, elle rachète dès 1991 Braquenié, Lauer, Boussac, Fadini-Borghi et Le Manach.
Toujours dirigée par Patrick Frey, à la tête de la direction artistique, l’enseigne joue la carte de la transmission. Pierre, Vincent et Matthieu, les trois fils de Patrick, sont respectivement en charge de la communication, de la direction générale et du marché asiatique.


Patrick Frey entouré de ses trois fils, Vincent, Pierre et Matthieu.

Aujourd’hui devenue une figure incontournable de la décoration d’intérieur, mariant savamment esthétique classique et créativité sans limite (comme en témoigne, récemment, la collaboration avec le street-artist Toxic), la maison Pierre Frey dévoile tous ses secrets au Musée des arts décoratifs. Déployée sur six salles, l’exposition permet au visiteur d’entrer dans les coulisses du métier d’éditeur de tissus d’ameublement et de papiers peints. Des deux cent travaux exposés, on admire le travail minutieux, le savoir-faire incomparable, le renouvellement permanent et la volonté d’innover sans cesse de la maison, comme le traduisent les nombreuses collaborations avec des artistes de différentes veines et de différentes nationalités.

Pour souligner les liens entre passé et présent, tradition et modernité, qui sont chères à la maison, l’exposition se conclut sur un hommage à Pierre Frey, élaboré par sept artistes contemporains : Julien Salaud, Peter Genteraar, Michelle Taylor-Dorset, Paule Riché, Kumi Yamashita, Memo Atken et enfin le Label Dalbin. Sollicités pour travailler sur les divers concepts de la maison, ils livrent leur vision artistique sur de nombreux supports, et présentent une série d’œuvres réalisées expressément pour l’exposition.


Œuvre Origami de Kumi Yamashita présentée dans le cadre de l’exposition.

Tissus Inspirés, Pierre Frey
Jusqu’au 12 juin au Musée des arts décoratifs
.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015