Abc luxe remettra le prix de l’innovation digitale le 12 juillet

Publié le 13/06/2016 par Abc-luxe Mathilda Panigada
Mots-clés :
Partager sur les réseaux sociaux :

Abc-luxe, partenaire des Luxe Awards célébrant l’excellence du luxe à la française, à l’initiative de Luxe Partners, remettra le prix de l’Innovation Digitale. Le finaliste sera choisi parmi les initiatives présentes-ci dessous par dix experts du digital. Et vous, à qui le remettriez-vous ? Donnez-nous votre avis sur notre compte Facebook et surtout n’hésitez pas à commenter. Suite à vos votes, un prix spécial sera remis à la société que vous aurez plébiscitée. A vos tablettes, prêts, partez...

Luxe Mall, le premier centre commercial de luxe entièrement virtuel

A l’ère du e-commerce, cette startup s’est lancée l’incroyable défi de regrouper les plus grandes marques de luxe dans une seule et même entité : un centre commercial virtuel 3D. Il aura fallu 7 ans à ses créateurs pour peaufiner chaque détail de ce projet et le positionner à la hauteur des enseignes qu’il accueille. D’autres groupes internationaux avant eux avaient déjà tenté l’aventure mais personne n’avait réussi à matérialiser le concept. Grâce à une ergonomie intuitive, Luxe Mall facilite l’accès aux marques de luxe. La digitalisation du point de vente étant à son apogée, Luxe Mall offre aujourd’hui un catalogue complet, en perpétuel renouvellement à ses clients par le biais d’une seule et même plateforme.

Le site comptabilise depuis son lancement, le 7 octobre 2015, près de 1,5 million de visiteurs autour des mots clefs luxe, un gage de visibilité unique pour les enseignes haute gamme encore trop peu présentes sur ce créneau qu’est le e-commerce.

www.luxe-mall.com

La campagne en réalité virtuelle de Jean-Paul Gaultier

Pour promouvoir ses deux fragrances cultes, Classique et Le Mâle, Jean-Paul Gaultier présente une nouvelle campagne publicitaire à 360° en réalité virtuelle.
Récemment rachetés par le groupe espagnol PUIG, les parfums Jean-Paul Gaultier s’offrent une nouvelle jeunesse avec une campagne de publicité résolument 3.0. Au-delà d’une petite vidéo intensément glamour qui nous présente les secrets de fabrication de ses deux fragrances mythiques, la campagne présente un spot d’une durée de 2 minutes, conçue par l’agence Mazarine et produite par OKIO Studio, qui nous permet de nous immiscer au sein de l’univers Jean-Paul Gaultier. Accessible à tous via un PC, un smartphone ou un masque de réalité virtuelle, celui-ci nous fait vivre une expérience immersive, aux côtés des incontournables marins et pin-up qui caractérisent si bien Classique et Le Mâle.

Visionner la campagne Jean-Paul Gaultier

Adorn, un fond de teint parfait grâce à une imprimante 3D

Quand la technologie s’invite dans le monde de la cosmétique, cela donne lieu à des innovations créatives inspirées, dont nous ne pourrons bientôt plus nous passer. Dernière en date ? Le dispositif Adorn, un stylo make-up intelligent, qui utilise une technologie avancée afin de produire la teinte de fond de teint idéale à votre carnation. Pour cela, le capteur optique intégré scanne la teinte de votre peau, dans l’obscurité totale, puis communique l’information au système 3D du stylo qui imprime alors la couleur parfaite. Plus aucun risque de sortir de chez soi en arborant une mine orange vif ou « blanc Versailles ».
Petit plus non négligeable, le fond de teint est formulé sans paraben, sulfate, phtalate ou parfum de synthèse.

https://getadorn.com/

Hikitag, la plateforme qui met fin à la contrefaçon

Chaque année, le problème de la contrefaçon coûte 26 milliards d’euros à l’industrie du luxe européenne, 3,5 milliards au luxe français et 4,5 milliards au luxe italien, pour un marché des produits de contrefaçon, toutes industries confondues, qui atteint 600 milliards de dollars à l’échelle mondiale. Un problème de taille, favorisé par l’avènement d’Internet et du commerce en ligne ces dernières années.

Aujourd’hui, les moyens mis à disposition par les marques de luxe (identifiants, certificats) pour assurer aux consommateurs l’authenticité de leurs produits, ne s’avèrent plus suffisants car aisément falsifiables.

Afin de lutter contre ce fléau grandissant, John Candillier et Cristian Stenstrom, fondateurs de Keyfetch, ont imaginé Hikitag, une plateforme numérique innovante permettant d’identifier à distance et en quelques clics, l’authenticité d’un produit de luxe.

Celle-ci permet également d’impliquer le consommateur en le « connectant » à ses produits. Grâce à un identifiant Hikitag et un code d’authentification remis par le vendeur, les acheteurs auront accès à un certain nombre d’informations, telles que les initiales du vendeur, la date d’achat originale d’un produit ainsi que le nombre de fois où celui-ci a été revendu, qui lui assureront l’authenticité du bien avant la transaction. Afin de rendre impossible tout risque de falsification, le code d’authentification est modifié chaque fois que la fiche du produit est consultée. La plateforme permet également de transférer son titre de propriété en cas de vente, en quelques clics seulement. Un moyen de suivre la traçabilité des produits en quelque sorte depuis son origine, jusqu’à la dernière transaction.

Une solution innovante, certifiée par le label « Secure by Design » de la police métropolitaine britannique, qui devrait permettre aux consommateurs d’assurer leur sécurité avant toute transaction, tout en rendant plus transparent le marché des produits de seconde main de luxe.

www.hikitag.com

Tagwalk, le premier moteur de recherche de tendances

Envie de savoir si le vert prairie sera à la mode la saison prochaine ? C’est désormais possible, et ni plus ni moins qu’en un tour de clic. Grâce à Tagwalk, une petite révolution initiée par Alexandra Van Houtte, qui s’impose comme le tout premier moteur de recherche entièrement dédié aux visuels de défilés. Le principe est on ne peut plus simple : tapez le mot clef désiré dans la barre de recherche (disons « Green » par exemple), cliquez, et c’est trouvé. Vous avez maintenant accès à l’ensemble des looks issus des défilés sur lesquels apparaissent du vert. Un outil qui fait d’ores et déjà le bonheur des stylistes et des rédactrices de mode.

www.tag-walk.com

Project September, achetez les tenues de vos instagrammeurs préférés en un tour de clic

L’application Project September, lancée par Alexis Maybank qui est à l’initiative de la plateforme Gilt.com, a pour ambition de nous permettre d’acheter les tenues vues sur nos Instagrammeurs préférés en un tour de clic. Le principe est simple, il suffit de cliquer le petit point vert apparaissant sur les articles sur lesquels vous avez flashé, et de se laisser rediriger vers le e-shop de la marque. En contrepartie, les utilisateurs ayant posté et indexé les photos de leurs tenues reçoivent un pourcentage sur les ventes. Une application qui donne tout son sens à l’heure du « social shopping ».

https://projectseptember.com

Le Polo connecté selon Ralph Lauren

Dans le cadre de son partenariat avec l’US Open de tennis au mois d’août 2015, l’enseigne de prêt-à-porter Ralph Lauren avait levé le voile sur son tout premier polo connecté. Et la marque n’en est pas à sa première initiative : en décembre 2014, la maison américaine dévoilait un sac à main résolument 2.0, doté d’une lampe LED (pratique pour retrouver ses clefs) et d’un câble USB, pensé pour séduire les fashionistas les plus connectées. L’été dernier, Ralph Lauren étendait son champ d’action en digitalisant son emblématique polo. Développé en collaboration avec OMSignal, fabricant canadien spécialisé dans les tissus intelligents, ce polo d’un nouveau genre, est non seulement connecté à l’iPhone, l’iWatch ou l’iPod Touch, mais récolte également de nombreuses informations précieuses pour les sportifs : nombre de calories éliminées, fréquence cardiaque, respiratoire, niveau d’effort, ou encore nombre de pas effectués.

Les miroirs connectés de Ralph Lauren

La griffe américaine a récemment installé au sein de son flagship new-yorkais des miroirs connectés dans les cabines d’essaye. Destinés à limiter au maximum les points négatifs de l’expérience en magasin, ces miroirs intelligents reconnaissent les vêtements apportés en cabine, grâce à la technologie RFID (radio-identification). Les informations concernant l’article apparaissent donc sur le miroir/écran et permettent à la cliente de demander en un tour de clic d’autres tailles, d’autres coloris, ou encore d’autres propositions d’articles en rapport avec ses choix.
Ralph Lauren a déjà prévu d’installer seize autres cabines de ce type dans différents points de vente.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015