Baccarat affiche un résultat net en baisse de 5,8 millions d’euros

Publié le 2/10/2013 par Shirley Pellicer
Partager sur les réseaux sociaux :

Le conseil d’administration de Baccarat, réuni le 30 septembre, a arrêté les comptes du 1er semestre 2013, avec un résultat net négatif de -5,8 millions d’euros.

Le chiffre d’affaires consolidé du 1er semestre 2013 s’établit ainsi à 69,8 M€ (+0,4% à taux de changes constants). A taux de changes courants, les ventes reculent de 5,4% du fait de l’évolution négative des monnaies, principalement le yen, le Japon représentant une part significative de l’activité du groupe. Au pays du soleil levant, les ventes croissent tout de même de 12% en yens par rapport au 1er semestre 2012 (-7,8% en euros), soutenues par une reprise de l’activité dans le pays.

Par ailleurs, l’activité en Chine et en Asie du Sud connaît de fortes progressions. En revanche, le chiffre d’affaires est en baisse de 10% en Europe par rapport à 2012, notamment impacté par un climat de consommation difficile.

Aux Etats-Unis, le chiffre d’affaires du groupe croît de 3% en dollars d’une année sur l’autre (+3% en euros), porté par le développement de l’activité e-commerce et la croissance des ventes en gros.

Dans ce contexte, Baccarat a maintenu ses niveaux d’investissements commerciaux tout en adaptant son niveau de production. Cette stratégie, associée à la baisse du chiffre d’affaires, a pesé sur le résultat opérationnel courant qui s’inscrit en perte de 4,7 M€ sur le semestre contre -1,9 M€ au premier semestre 2012. Le résultat opérationnel ressort, pour sa part, en perte de 5,6 M€ au cours de la période, à rapprocher d’une perte de 2,5 M€ sur le S1 2012.

Il est à noter qu’au cours du semestre, Baccarat a signé un prêt bancaire revolving de 16 M€ et un crédit d’investissement de 11,58 M€. Ces financements viennent compléter l’augmentation de capital de 27,5 M€ réalisée fin juin 2012 par la société.

De plus, OSEO Industrie a mis à la disposition de la société, un crédit complémentaire à moyen terme d’un montant de 2 M€, sur une durée de 4 ans, affecté au financement d’investissements industriels à la manufacture. Au début du mois de juin, le groupe a également ouvert une nouvelle boutique « flagship » située sur l’emblématique Madison Avenue à New York. A ce jour, l’endettement financier brut de Baccarat est composé à 66% d’emprunts et de dettes à long terme.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015