Burberry : une année 2016 en demi-teinte

Publié le 19/05/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Le groupe britannique Burberry a partagé ce jeudi ses résultats pour l’exercice 2016/2017, clos au 31 mars et marqué par un contexte peu favorable et la réorganisation de sa branche Beauté. Hors effets de change, très favorables avec la chute de la livre sterling depuis l’annonce du Brexit, le groupe de luxe a vu son bénéfice imposable baisser de -21% à 462 millions de livres, en raison de la faible demande à Hong Kong et aux Etats-Unis. Le chiffre d’affaires a reculé de -2 % à taux de change constants à 2,8 milliards de livres.

Les ventes en magasin, qui représentent 77% du chiffre d’affaires de Burberry, ont progressé de 3%, tandis que les ventes en gros et les licences plongent respectivement de -14% et -48%.

La décision du groupe de confier à Coty ses activités dans le secteur de la beauté, s’est traduit par un coût de plus de 40 millions de livres de charges.

En difficulté depuis plusieurs trimestres, Burberry avait initié en 2016 un plan stratégique visant à lui permettre de réduire ses coûts. Dans les faits, celui-ci s’est confirmé par une simplification de l’offre, la réorganisation de la distribution, ou encore la relocalisation de certains de ses bureaux. Au mois de juillet prochain, le groupe accueillera Marco Gobbetti en qualité de nouveau directeur général, avec pour mission celle d’intensifier le plan d’économies afin de redresser les résultats de Burberry.

Lire aussi : Burberry confie à Coty son offre Beauté

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015