Kering et la Parsons School s’engagent pour un design éco-responsable

Publié le 31/10/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Le groupe de luxe multiplie depuis plusieurs années les actions en faveur d’un luxe responsable et éco-durable. Aujourd’hui, c’est avec la Parsons School que Kering s’associe, dans le cadre d’un nouveau cursus de design « intégrant les critères de développement durable  ».

Ce nouveau cursus aura pour objectif de mesurer et de mieux comprendre les impacts environnementaux des créations des étudiants, et de créer des créations plus durables.

Cette collaboration permet à Kering d’introduire de nouveaux modules au programme Fashion de Parsons, en incluant notamment des cours pratiques sur le développement durable dans le cursus de l’école, indique le groupe dans un communiqué. Ces modules seront adressés aux étudiants de troisième année, à qui ils permettront de découvrir la méthodologie du compte de résultat environnemental (EP&L) développée par Kering, « qui permet de mesurer les impacts environnementaux des activités de l’entreprise sur toute la chaîne d’approvisionnement et de leur attribuer une valeur monétaire ».

L’objectif de ce cursus sera également d’apprendre aux étudiants à intégrer le concept du développement durable dès le début du processus de design en comparant les différents matériaux, afin de « comprendre comment leurs choix influent sur les impacts environnementaux de leurs créations, du sourcing à la fabrication, et ce, grâce à l’application My EP&L de Kering  ». Reprenant la méthodologie de compte de résultat environnemental de Kering, celle-ci sera testée pour la première fois à l’occasion du cursus de la Parsons.

« En se concentrant sur quatre pièces emblématiques d’une garde-robe (veste, chaussures, sac à main et bague), les utilisateurs de l’application My EP&L peuvent sélectionner les matières premières utilisées (comme le cachemire, la laine, le coton biologique, le cuir), leur origine et la zone géographique où le produit sera fabriqué. Dans chaque catégorie, les impacts environnementaux liés aux émissions de carbone, à la consommation d’eau, à la pollution de l’eau et de l’air, à la production de déchets et à l’utilisation des sols, sont ensuite pris en compte en s’appuyant sur une base de plus de 5 000 indicateurs pour évaluer l’impact total du produit fini », explique Kering. Cette application permettra donc aux utilisateurs d’évaluer leurs choix et de privilégier les options les plus responsables.

L’application peut être téléchargée sur l’App Store et sur Google Play

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015