spip.php?page=document&id_document=0 } />

LVMH et Marcolin se rapprochent pour former une coentreprise

Publié le 2/02/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Le lunetier italien Marcolin a mis fin aux rumeurs qui prévoyaient une entrée de LVMH à son capital en annonçant la création d’une joint-venture avec le groupe de luxe.

Dans le détail, LVMH détiendra 51% de la coentreprise nouvellement créée, et Marcolin les 49% restants. Dans cette optique, Marcolin procédera à une augmentation de 21,9 millions d’euros et à terme, le groupe de luxe devrait prendre une participation d’environ 10% au capital du fabricant de lunettes italien.

La coentreprise, qui sera mise en place en 2018, portera sur la conception et la fabrication de montures pour les marques Céline et Louis Vuitton « avec l’objectif de devenir dans le futur, le partenaire privilégié de LVMH dans le secteur de la lunetterie », indique Marcolin dans un communiqué.

Cette opération permettrait à LVMH de renforcer son contrôle sur la production et sur l’image de ses marques de lunettes, à l’exemple de son concurrent Kering qui avait mis fin en 2014 à son partenariat avec Safilo afin de reprendre en interne la gestion de l’ensemble de ses activités Eyewear.

Après l’annonce de ce futur partenariat, le titre de Safilo perdait près de 6% à la Bourse de Milan hier à la mi-journée. Le No 2 du secteur détient actuellement les licences de plusieurs marques du groupe LVMH, notamment Céline qui se terminera cette année, Dior jusqu’en 2020, Givenchy, Fendi et Marc Jacobs qui expireront entre 2021 et 2024.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015