Richemont annonce la suppression de 200 emplois supplémentaires

Publié le 15/11/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Le groupe genevois, numéro 2 mondial du luxe, envisage la suppression de plus de 200 emplois afin de réduire ses coûts et faire face au déclin de la demande en matière de montres haut de gamme. Ces restructurations toucheront majoritairement les unités de production en Suisse des maisons Piaget et Vacheron Constantin, et feront partie d’un plan social en vigueur jusqu’en février 2017.

Au mois de février dernier, Richemont avait déjà annoncé la suppression de près de 300 postes, mais avait réussi à limiter le nombre de licenciements à une centaine, notamment grâce à des mesures de reclassement en interne et de départ à la retraite anticipée.

Au premier semestre 2016, les ventes du groupe Richemont ont reculé de -12% à 5,1 milliards d’euros, et son bénéfice opérationnel a chuté de -51% à 540 millions d’euros. Début novembre, le groupe annonçait une série de changements au sein de sa direction afin de faire face aux défis et difficultés liés à l’économie et au ralentissement du marché du luxe, à commencer par le départ de son CEO Richard Lepeu. Le conseil d’administration fera également l’objet de nombreux remaniements.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015