Jean-Philippe Cartier, un serial entrepreneur à succès

Publié le 10/12/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Armé d’une insatiable volonté d’entreprendre et d’un sens aiguisé des affaires, Jean-Philippe Cartier est à la tête du groupe hôtelier H8 Collection. Fondé en 2014 avec pour objectif celui de rassembler quelques-uns des plus beaux joyaux de l’hôtellerie Made in France, celui-ci compte déjà cinq belles adresses à son actif. Plus qu’un groupe hôtelier, H8 Collection s’impose comme une véritable marque, garante pour la clientèle d’une authenticité, d’un accueil digne des plus grands palaces et surtout, d’une expérience définitivement placée sous le signe du confort et de la sérénité. Retour sur la genèse de ce nouvel acteur incontournable du paysage hôtelier Made in France.

Jean-Philippe Cartier, serial entrepreneur à succès
En l’an 2000, Jean-Philippe Cartier lance Autoreflex, un site de petites annonces spécialisé dans l’automobile, qui rencontre rapidement le succès qu’on lui connaît aujourd’hui. L’aventure ne s’arrête pas là pour cet entrepreneur ambitieux et touche-à-tout, à qui l’on doit par la suite Etoilecasting.com ou l’Arc Paris, ainsi que de nombreux investissements dans des domaines aussi divers que variés, (l’horlogerie et la maroquinerie de luxe, les jets privés, les médias, les VTC ou les noms de domaine sur le web...) sous l’égide de la holding H8 Invest, fondée en 2008.

En 2011, Jean-Philippe Cartier saisit l’opportunité d’acquérir le Mas de la Fouque. « C’est un hôtel dans lequel j’avais l’habitude de séjourner en famille quand j’étais plus jeune, il y a une vingtaine d’années. Lorsqu’il s’est retrouvé sur le marché, j’ai sauté sur l’occasion avec la ferme intention de le réhabiliter totalement, afin d’en faire un véritable lieu d’exception. ». L’établissement, situé en plein cœur du Parc naturel de Camargue, soit selon lui, «  l’un des plus beaux endroits du monde  », est alors entièrement rénové et rouvre ses portes à l’été 2012.


Hôtel Le Mas de la Fouque.

Le patrimoine français à l’honneur
En mars 2014, à l’occasion de l’achat d’un second établissement, le Domaine des Hauts de Loire, Jean-Philippe Cartier donne vie au groupe H8 Collection, avec la volonté de se concentrer sur des lieux rares, patrimoniaux, empreints d’histoire et de tradition française. S’ensuit l’acquisition du Vieux Castillon, situé à Castillon-du-Gard (seule ville de France d’où l’on peut apercevoir le fameux pont du Gard), puis en 2015 celle de l’hôtel Mont-Blanc, le seul et unique palace de Chamonix, racheté à la famille Taittinger qui avait d’ores et déjà pris soin de le faire rénover par Sybille de Margerie.


Domaine des Hauts de Loire.


Hôtel Le Vieux Castillon.

La dernière acquisition en date s’éloigne quelque peu des paysages naturels et authentiques de la province française, puisque c’est dans le 8e arrondissement parisien, rue de Ponthieu, que se trouve l’hôtel Mathis. Celui-ci témoigne cependant d’un patrimoine riche, d’un charme incomparable et d’une situation idéale, à quelques mètres de l’Elysée, du Grand Palais et de la rue du Faubourg-Saint-Honoré. Lieu mythique où tout le gotha parisien se donnait rendez-vous dans les années 90, l’établissement retrouve toute sa superbe sous l’égide de H8 Collection et le lead du trio dynamique de l’Experimental Group.


Lobby de l’hôtel Mathis.

Une identité à part
Au-delà des belles pierres et des paysages à couper le souffle, H8 Collection se caractérise par l’ADN hautement identifiable que Jean-Philippe Cartier a su lui insuffler. « Les hôtels H8 Collection, c’est une atmosphère unique, qui vous donne immédiatement l’impression d’être chez vous, mais aussi une identité marquée, jamais ostentatoire, et un souci constant du détail ». Avec la promesse de ne pas dénaturer l’identité originelle des lieux, Jean-Philippe Cartier les transforme en spots incontournables pour les Français comme les touristes des quatre coins du globe.

Ne pas altérer la personnalité de ses établissements est en effet un enjeu majeur pour l’homme d’affaires, mais aussi pour sa clientèle… « Lorsque j’ai racheté le Domaine des Hauts de Loire, j’ai reçu Fabrice Luchini dans mon bureau. C’est un habitué de l’établissement, il a l’habitude d’y passer beaucoup de temps, il adore la région. Il m’a expliqué pendant plus d’une heure pourquoi il tenait absolument à ce que je ne change rien. Même si je n’ai jamais autant ri, c’est ce que je me suis attaché à faire ». Autre enjeu fondamental, entretenir de bonnes relations avec les locaux : «  socialement et économiquement, nous voulons être un levier. Nous n’hésitons pas à engager le dialogue avec les communautés locales afin de travailler main dans la main et d’être le plus intégrés possible  ».


Hôtel Mont-Blanc.

Avec quatre acquisitions en un peu plus d’un an, H8 Collection accélère son développement certes promptement, mais n’en reste pas moins assidu à son cheval de bataille : acquérir des établissements qui n’ont pas de point de comparaison dans leur région, et leur conférer une nouvelle jeunesse tout en respectant leur identité initiale. Tous les hôtels du groupe répondent à une charte commune qui mise avant tout sur la simplicité. Décoration épurée et recherchée, identité olfactive, service remarquable... « Récemment, un couple de clients m’a dit que sans le savoir, ils auraient pu comprendre sans problème qu’ils étaient dans un hôtel H8 Collection » se félicite Jean-Philippe Cartier. La direction met également un point d’honneur à proposer à ses clients des animations diverses et variées : piscines, spas, marchés de Noël, les 15 jours du Jazz au Mas de la Fouque… « Nous voulons absolument que nos hôtels soient des lieux de vie, que nos clients puissent toujours avoir le choix, même s’ils n’ont rien envie de faire. C’est ça le luxe ! ». Enfin, dernier atout mais non des moindres, la carte de fidélité H8 Collection, délivrée à quelques centaines de très bons clients : « elle donne droit à de VRAIS avantages, des remises, des soins offerts, un vrai checkout late ou des avantages avec nos partenaires ».

Quant à la possibilité d’une expansion à l’international pour le groupe ? La question ne se pose même pas. « Nous n’avons aucun projet pour l’international à l’heure actuelle, car cela ne fait pas partie de l’identité H8 Collection. Même si un Mathis à Londres ferait sens, il y a encore beaucoup de trésors en France que nous sommes pressés de découvrir ! ».

www.h8-collection.com

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015