L’investissement vinicole devient accessible à tous grâce à Thomas Hébrard

Publié le 15/12/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Le concept de U’Wine voit le jour à Bordeaux en 2010, initié par la famille Hébrard. Un nom qui ne sera pas inconnu des amateurs d’œnologie, puisque les Hébrard furent les copropriétaires de Château Cheval Blanc, premier grand cru classé A de Saint-Emilion avant son rachat par Bernard Arnault et Albert Frère, et détiennent aujourd’hui des propriétés à Bordeaux et au Liban. Idée innovante et singulière dans le secteur vinicole, U’Wine est une société de négoce bordelaise, qui propose des services haut de gamme pour les particuliers privés. Dirigée par Thomas Hébrard, qui insuffle son esprit entrepreneurial et créatif au sein de l’entreprise, U’Wine révolutionne l’investissement dans le vin, qu’il soit plaisir ou valeur refuge, en lui apportant du sens pour ses clients et également pour les grands crus classés. Retour sur le schéma de ce nouvel acteur innovant du monde des grands crus.

Ingénieur en aéronautique ayant terminé ses études à HEC en 2008, Thomas Hébrard exerce en tant que consultant en management avant d’être rapidement rattrapé par son destin. Ce fils d’une famille de viticulteurs de Saint-Emilion, aspire à se constituer une cave personnelle grâce à ses premiers salaires. «  Je savais que le meilleur prix d’achat d’un vin était en primeur (époque à laquelle les grands crus sont mis en vente pour la première fois, 18 mois avant la mise en bouteille et la livraison). Regardant les tarifs des négociants, je me suis rendu compte que je n’avais pas le pouvoir d’achat pour acquérir les vins que j’avais la chance de déguster via mon réseau familial, mais que certains de ces vins coûtaient beaucoup plus chers 5, 8, 10 ans après. C’est à partir de là que l’idée du modèle de U’Wine a commencé à germer : pourquoi ne pas acheter plus que mon besoin de consommation, en revendre une partie après cinq ans pour financer ma cave ». En dehors de la possibilité de se constituer un patrimoine vinicole de qualité, U’Wine répond également à la demande de plus en plus croissante en matière de diversification d’investissement : les grands crus étant, au même titre que la pierre ou la joaillerie, une valeur refuge fiable où les risques restent assez limités «  si l’on bénéficie d’un très bon accompagnement  », précise Thomas Hébrard. Une opportunité en or pour conjuguer plaisir, placement avisé et optimisation fiscale et patrimoniale.

Par le biais de partenariats avec les plus grands châteaux et domaines de la région de Bordeaux, U’Wine achète les vins en primeur pour le compte de ses clients français et internationaux. Au-delà d’une sélection méticuleuse des vins, l’offre U’Wine permet une prise en charge complète, du sourcing à l’achat, en passant par le stockage, sous douane à Genève et en suspension de droit et taxe pour permettre à la clientèle de ne pas acquitter la TVA, mais aussi la livraison et la revente. Un service très haut de gamme qui séduit déjà bon nombre d’investisseurs grâce à ses nombreux atouts et son pragmatisme indéniable.

L’offre U’Winevest
L’entreprise se démarque des autres acteurs du marché en proposant aux particuliers une offre sous mandat de gestion. Pour garantir à la clientèle une sécurité absolue, Thomas Hébrard a souhaité jouer la carte de la transparence, en faisant enregistrer son offre par l’Autorité des marchés financiers (AMF). « Nous avons de suite considéré qu’il était fondamental d’être enregistrés par l’AMF, pour protéger notre modèle vis-à-vis des abus et bien entendu pour protéger nos investisseurs. Après trois ans et demi de démarches, nous avons été les premiers à être enregistrés auprès de l’AMF ». De fait, U’Wine ne dispose d’aucun droit, réserve ou titre sur les bouteilles de sa clientèle. Ce mandat de gestion permet à U’Wine de constituer, pour l’investisseur, un portefeuille de vins selon les trois portefeuilles proposés par l’entreprise : «  nos clients peuvent choisir parmi différents portefeuilles performants en fonction de leur profil : Rising Stars (vins en devenir), Famous Seconds (seconds crus classés ou seconds vins des premiers crus) ou Premiers Crus. Ils choisissent également de nous laisser la main libre ou non sur d’éventuelles opportunités de marché en répartissant les montants d’investissements. Enfin, nos clients ont le choix du désinvestissement ». Une alternative qui permet, moyennant un ticket d’entrée à 20 000 € (minimum 10 000 € par an sur deux ans pour diversifier sur les millésimes), de jouer la carte de la sécurité tout en diversifiant son capital.

Le U’Wine Club
Réservé aux partenaires et aux clients de la société, le U’Wine Club délivre une sélection de services et avantages qui ne seront pas pour déplaire aux amateurs de grands crus. Hormis la possibilité d’avoir accès aux informations de sa cave par le biais d’un réseau extranet, le service propose des visites et dégustations dans les plus grands châteaux de Bordeaux, ainsi que des invitations à des évènements privés placés sous le signe du plaisir et du luxe.

Une sélection minutieuse des vins
« Nous avons accès aux plus grands châteaux et domaines. On retrouve, par exemple, Château Margaux, Château Cheval Blanc, Château Mouton Rothschild parmi nos premiers grands crus classés et le Domaine de Chevalier, le Château Lagrange, le Château Lafon Rochet parmi nos grands crus classés. Nous choisissons les châteaux avec lesquels nous travaillons grâce à un comité de sélection, composé de Thierry Desseauve et Aymeric de Clouet, tous les deux experts en vin  ». Une sélection entièrement bordelaise qui n’est pas vouée à le rester, comme l’assure Thomas Hébrard : « nous ne souhaitons pas nous concentrer que sur Bordeaux ».


Château Cheval Blanc.

Une clientèle hétéroclite
Le profil du client type de U’Wine ? «  Il est multiple ! Cela peut aussi bien être des investisseurs désireux de faire des placements sécurisés, que des amateurs de grands crus qui souhaitent se constituer une belle cave, ou encore des parents ou grands-parents qui souhaitent constituer et laisser un héritage à leur descendance. Nous avons beaucoup de jeunes cadres dynamiques, CSP+, qui comprennent très vite le modèle et sont convaincus de sa viabilité », explique Thomas Hébrard. « Ce qui les relient tous en revanche, c’est l’amour du bon vin ».

Une entreprise responsable
En plus d’un modèle unique, innovant et compétitif, U’Wine prend à cœur de donner du sens à son action, et notamment par le biais d’actions de philanthropie et liées au développement durable. « En terme de RSE, nous avons été audités en juillet dernier par l’agence Biomwork, qui a reconnu avec une note « excellente » les apports apportés par U’Wine au développement positif du patrimoine viticole bordelais et également le caractère « made in France » de la société. En effet, 68% des achats de nos clients sont redistribués au service de l’Emploi et de l’Environnement sur notre territoire, quand la moyenne nationale est à 44%. Depuis nos débuts, nous sommes également engagés dans différentes démarches associatives (Le Projet Imagine, Aquitaine Destination). Nous avons non seulement un modèle unique, mais surtout un modèle sain, qui apporte du sens à ses clients et une véritable valeur ajoutée aux grands crus classés de Bordeaux ».

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015