Aquazzura poursuit Ivanka Trump et Steve Madden en justice

Publié le 28/06/2016 par Abc-luxe
Mots-clés :
Partager sur les réseaux sociaux :

Le chausseur italien Aquazzura donne du fil à retordre à ceux qui voudraient s’inspirer (voire tout simplement copier) ses luxueux souliers. Ces derniers jours, ce sont Ivanka Trump et Steve Madden qui ont déclenché le courroux de la griffe.

Il y a quelques jours, Aquazzura déposait une plainte contre Ivanka, la fille du candidat républicain à la présidence des États-Unis Donald Trump, pour contrefaçon et concurrence déloyale. La griffe de luxe italienne accuse en effet Ivanka Trump d’avoir copié l’un de ses modèles phares, la sandale Wild Thing, pour son modèle Hettie.

Aquazzura demande des dommages et intérêts, mais également l’interdiction pour Trump de continuer à vendre le modèle Hettie.

« Aquazzura est une jeune entreprise, nous mettons tout notre cœur et toute notre âme dans nos design. Nous avons décidé de déposer cette plainte afin de préserver l’intégrité de nos créations, de notre travail acharné, mais également pour éviter aux clients d’être trompés », a déclaré Aquazzura dans un communiqué.

Mais Ivanka Trump n’est pas la seule à s’être attiré les foudres du chausseur italien. Aujourd’hui, c’est au tour de Steve Madden d’être dans le collimateur d’Aquazzura. La griffe vient en effet de déposer une plainte à l’encontre de l’enseigne américaine, accusée d’avoir copié la fameuse sandale Wild Thing, mais également les modèles Belgravia, Sexy Thing et Christy.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015