Balmain passe entre les mains du Qatar

Publié le 22/06/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Comme l’annonçaient les rumeurs qui couraient depuis plusieurs mois, la maison Balmain est officiellement passée sous pavillon qatari, un peu plus d’un an après le décès de son ancien patron Alain Hivelin.

C’est la société d’investissement Mayhoola, proche de la famille royale du Qatar, qui a raflé la mise. Selon le quotidien Les Echos, Mayhoola aurait offert la somme de 485 millions d’euros aux héritières d’Alain Hivelin, qui détiennent la maison à hauteur de 70 %, afin de s’emparer de Balmain, valorisant ainsi l’entreprise « pas moins de 15 fois son ebitda ».

La maison Balmain avait annoncé en début d’année se chercher un nouvel acquéreur. Selon différentes sources, un groupe chinois s’était également montré intéressé par la maison de couture.

Fondée en 1945 à Paris par Pierre Balmain, la maison Balmain fait partie des grands noms de la couture parisienne. Avec Olivier Rousteing à la tête de la direction artistique depuis 2011, la marque connaît un succès retentissant, et enregistre un chiffre d’affaires annuel de l’ordre de 120 millions d’euros. « Avec le support financier du Qatar, Balmain, qui ne compte aujourd’hui que huit boutiques dans le monde, dont une à New York depuis avril, espère donc suivre la même trajectoire grâce à son expansion au Moyen-Orient et aux États-Unis », écrivent Les Échos.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015