spip.php?page=document&id_document=0 } />

Devialet lève 100 millions d’euros pour accélérer son développement

Publié le 1er/12/2016 par Abc-luxe
Mots-clés :
Partager sur les réseaux sociaux :

L’avenir s’annonce plus que prometteur pour Devialet. Le fabricant français d’enceintes haut de gamme vient en effet de réussir une levée de fonds de 100 millions d’euros, auprès d’un impressionnant consortium d’investisseurs. Parmi ceux-ci : le rappeur Jay-Z via sa société Roc Nation, le constructeur français Renault, le fonds Korelya Capital de l’ex-ministre Fleur Pellerin, Andy Rubin (Android), le Taïwanais Foxconn, le Japonais Sharp ou encore le fonds franco-qatari Future French Champions.

Un tour de table qui a de quoi donner le vertige, et qui permettra à Devialet d’accélérer son développement dans le but de devenir la référence mondiale du son en déployant notamment ses technologies dans les secteurs de l’automobile, des téléviseurs ou encore des objets connectés.

La levée de fonds permettra également à Devialet d’intensifier l’expansion de son réseau de distribution, notamment à l’international en Asie, en Europe et aux Etats-Unis, mais aussi poursuivre ses investissements dans la R&D et renforcer ses effectifs.

Fondée en 2007 par Quentin Sannié, Pierre-Emmanuel Calmel et Emmanuel Nardin, Devialet s’est notamment fait connaître grâce à sa luxueuse enceinte connectée Phantom, récompensée à de nombreuses reprises et vendue au prix de 1 690 euros. En 2015, le fabricant français avait déjà réalisé une levée de fonds de 55 millions d’euros, menée auprès d’hommes d’affaires français tels que Bernard Arnault, Xavier Niel, Jacques-Antoine Granjon ou encore Marc Simoncini.

L’an dernier, l’entreprise réalisait un chiffre d’affaires de l’ordre de 30 millions d’euros. Un résultat qu’elle envisage de voir doubler en 2016.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015