Hédiard supprime deux tiers de ses effectifs

Publié le 19/04/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

L’avenir se fait de plus en plus incertain chez Hédiard. Selon Les Echos, Do&Co, le propriétaire autrichien de la maison, vient d’officialiser un projet de réorganisation impliquant la suppression de deux tiers de ses effectifs et la fermeture de l’une de ses boutiques.

Après plusieurs années de pertes, l’épicier de luxe entame des mesures rigoureuses pour maintenir le navire à flot. Fondée en 1854 et spécialisée dans les produits d’épicerie de luxe, la maison Hédiard est confrontée depuis plusieurs années à de sérieuses difficultés financières. Placée en redressement judiciaire en 2013 et rachetée en 2014 par le groupe autrichien Do&Co, l’entreprise accusait au titre de l’exercice 2015-2016, un déficit opérationnel estimé à -6,5 M€. Un déficit réduit à -2,7 M€ au titre de l’exercice 2016-2017, favorisé notamment par la sélection de la maison en tant que prestataire de l’UEFA durant l’Euro 2016.

En mai 2015, Hédiard avait fermé sa boutique emblématique de la place de la Madeleine à Paris, ouverte en 1880, pour travaux de rénovation, indiquant qu’une réouverture était envisagée au premier trimestre 2016.

Selon Les Echos, les mesures engagées ces dernières années par Do&Co n’auraient pas porté leurs fruits, et le groupe envisagerait désormais la mise en application d’un plan de réorganisation, pour l’instant encore à l’état de projet. Celui-ci impliquerait la suppression de 42 postes sur 65 au total. « Dans le détail, 20 des postes concernés sont situés au siège, les 22 autres relevant de ses deux dernières boutiques encore détenues en propre », indique le journal. Le groupe prévoirait également de fermer définitivement sa boutique située au sein du centre commercial Parly 2 dans les Yvelines.

Quant à la réouverture de la boutique de la Madeleine, la direction évoque une « réflexion stratégique » visant à répondre aux « mutations du secteur » en définissant un « nouveau concept commercial ». Affaire à suivre.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015