La Fondation Audemars Piguet chez les sans-terre du Cerrado au Brésil

Publié le 4/03/2014 par Shirley Pellicer
Partager sur les réseaux sociaux :

Vaste steppe au nord de Sao Paolo, le Cerrado participe largement au développement économique du Brésil mais les petits paysans sont sacrifiés au profit de l’économie d’exportation. Dans la région de Montes Claros, des familles ont créé le Centre d’agriculture alternative (CAA) qui tente de redonner une vie digne à ces paysans du Cerrado et un avenir à leurs enfants. La Fondation Audemars Piguet finance trois volets du programme à long terme de l’Entraide protestante suisse (EPER) : la formation des jeunes paysans, la restauration de la biodiversité et la reforestation des terres.

Seule l’agriculture biologique offre un avenir aux petits paysans, c’est la conviction du CAA. Pour ce faire, les jeunes doivent réapprendre les techniques d’agriculture respectueuses de l’environnement. La première étape du projet de formation financé par la fondation vient de s’achever, mêlant enseignement théorique et stages pratiques.

Elevage, mines et eucalyptus cultivé pour la cellulose et le charbon de bois des aciéries, les terres ravagées doivent être réhabilitées pour devenir rentables. Les familles partenaires du projet ont reçu les semences et la formation nécessaire à la création de pépinières d’arbres, de légumes et de céréales adaptés à ces sols dégradés et aux changements climatiques.

La Fondation Audemars Piguet poursuit, depuis sa création en 1992, son action de sauvegarde des forêts dans le monde entier dans le cadre de la protection de l’environnement et de la sensibilisation de la jeunesse.

Elle compte aujourd’hui plus de 80 projets dans le monde entier mais supervise également la politique environnementale du groupe Audemars Piguet et la mise en place de sa charte environnementale : sous l’impulsion de la fondation, l’entreprise n’utilise par exemple que du papier aux normes FSC®, issu de forêts exploitées de manière durable, et met à disposition des voitures et vélos électriques pour les déplacements entre les sites de la vallée de Joux. Le respect des normes Minergie-Eco® pour la construction de tous les futurs bâtiments du groupe participe également à cette philosophie de préservation de la nature.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015