La Maison Sisley s’installe dans le Triangle d’Or parisien

Publié le 23/12/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

L’enseigne de cosmétiques de luxe ouvrira prochainement les portes de la Maison Sisley, sa première maison de beauté depuis sa création en 1976.

Idéalement situé au numéro 5 de la prestigieuse avenue de Friedland, au cœur du Triangle d’Or, l’espace se déploie sur 360 m2 divisés en quatre espaces distincts, entièrement dédiés à la beauté, au plaisir et au soin de soi.

Le Salon tout d’abord, permet d’accueillir les clientes et clients dans un cadre privilégié, intimiste et chaleureux, doté d’un mobilier design à l’instar d’un canapé « Jetlag » signé India Mahdavi ou d’un lustre « Moon » de Dimore Studio à Milan. Un coin de consultation permet de recevoir les clientes pour un diagnostic réalisé comme une consultation privée.

L’espace Soin ensuite, offre la possibilité de découvrir ou redécouvrir les nombreux soins Sisley, formulés pour répondre à tous les besoins : minceur, hydratation, vitalité, relaxation... Mais également « Les Exclusifs Paris », quatre expériences inédites pensées spécialement pour les problématiques propres aux citadin(e)s : stress, fatigue, pollution et jambes lourdes. Disposant de cinq cabines dont une double, conçues dans un design luxueux et épuré, l’institut propose également une carte dédiée aux prestations maquillage. Une expertise qui fait la promesse de rendre chaque moment inoubliable.

Après les soins, place à la gourmandise. La maison Sisley se dote en effet d’un café, pensé par Isabelle d’Ornano à la façon d’un « café secret », au sein duquel la clientèle pourra se sustenter de mets simples et healthy. Motifs zébrés, damiers graphiques, papier peint végétal et suspensions signées par l’artiste espagnol Alvaro Catalán de Ocón, confèrent au lieu une allure contemporaine et glamour.

Enfin, la boutique de 70 m2 accueille un bar à parfums créé en exclusivité pour le lieu ainsi qu’une sélection d’éléments de mobilier pointue, à l’exemple des tables en métal « Lèvres » de l’artiste Marika Carniti Bollea ou d’un superbe abat-jour central peint par Elzbieta Radziwill, la nièce d’Isabelle Ornano. En somme, la promesse d’une parenthèse hors du temps, où glamour, raffinement et élégance, sont les maîtres mots.

La maison Sisley ouvrira ses portes le 1er février prochain. Le rendez-vous est pris !

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015