La mythique librairie La Hune rouvre ses portes

Publié le 10/11/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Véritable institution située au cœur du quartier de Saint-Germain-des-Prés, la librairie La Hune fait partie intégrante de l’histoire culturelle, littéraire et artistique du 20e siècle.

Fondée en 1949 par Bernard Gheerbrant, elle accueille dès ses débuts les intellectuels et les auteurs les plus en vogue et assiste à la naissance des courants littéraires et artistiques les plus influents du 20e siècle. Avant l’heure, La Hune développe le concept si moderne de librairie-galerie et se distingue en exposant gravures, lithographies et tableaux, mais également de la photographie. Robert Doisneau, par exemple, sera l’un des premiers à y exposer ses clichés. Hélas, en mars dernier, l’emblématique librairie, symbole du mythe littéraire qui anime l’esprit Rive Gauche depuis toujours, fermait ses portes dans l’émotion.

Le 2 novembre dernier, La Hune renaît de ses cendres, entièrement dédiée à présent à la photographie. Revisitée par deux jeunes architectes talentueux, Vincent Eschalier et Gesa Hansen, l’espace s’offre une nouvelle identité, sous l’égide de teNeues et de YellowKorner.

Au rez-de-chaussée, la galerie YellowKorner propose une sélection de photographies d’art, anciennes comme contemporaines, signées par plus de 250 artistes et accessibles à tous les budgets. La librairie teNeues permet quant à elle, de découvrir une sélection pointue et exclusive de beaux livres dédiés à la photographie, certains disponibles uniquement en édition limitée. Au premier étage, la galerie est entièrement consacrée à des expositions monographiques, mettant en lumière des tirages rares et limités à 30 exemplaires.

Et pour célébrer la renaissance de ce lieu légendaire, quel meilleur choix que celui d’un nom mythique de la photographie pour inaugurer la galerie. Dès à présent et jusqu’au 12 janvier 2016, les œuvres du célèbre photographe américain Elliot Erwitt sont à découvrir au premier étage de La Hune. Véritable figure emblématique du photojournalisme, ancien président de l’agence Magnum Photos et que d’aucuns qualifient de l’un des plus grands photographes du 20e siècle, Elliott Erwitt se distingue par ses clichés chargés d’histoire, empreints de poésie, d’émotion et d’un humour parfois tranchant qui ne laisse jamais de marbre. Du cliché bouleversant de Jacky Kennedy aux obsèques de son époux à l’illustration acide de la ségrégation avec USA. North Carolina, ce sont quelques-unes des photographies les plus emblématiques de l’artiste. Un rendez-vous tout bonnement immanquable.

La Hune
16-18, rue de l’Abbaye, 75006 Paris.
www.la-hune.com

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015