LFW : Alexander McQueen Automne-Hiver 2016/2017

Publié le 23/02/2016 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Pour cette nouvelle collection, la première présentée à Londres depuis près de quinze ans, Sarah Burton, à la tête de la maison McQueen depuis le décès du couturier en 2010, montre une fois de plus que la relève est bel et bien assurée. Dans la lignée d’Alexander McQueen, Burton exalte un romantisme sombre, une fausse candeur et une puissance évidente chez ses héroïnes. N’en témoigne les associations audacieuses, les robes en tulle noir se muent en bodies bondage, les smokings aux coupes impeccables laissent entrevoir une lingerie noire piquante, les robes en cuir sévères arborent de poétiques papillons fuchsia tandis qu’une robe rose à volants se rehausse d’un corset de cuir à imprimés floraux. Le glamour se mêle au gothique, l’innocence à la volupté.

Résolument féerique, la collection dissémine des imprimés et broderies ludiques, qui ne sont pas sans rappeler le conte Alice au pays des merveilles ou les créations d’Elsa Schiaparelli. Papillons romantiques, lèvres sensuelles, montres à gousset surréalistes s’imposent sur les robes-lingerie et les manteaux noirs aux accents masculins.

Avec virtuosité, les robes longues et ajourées se parent de mille broderies et se distinguent comme de véritables œuvres d’art sur lesquelles papillons, étoiles, yeux, lunes et fleurs, étincellent.

Enfin, si Peau d’âne avait ses robes couleur du Temps, de la Lune et du Soleil, la femme McQueen a quant à elle sa robe couleur de la Neige, ornée de plumes et de papillons blancs, qui clôt avec panache ce défilé enchanteur.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015