spip.php?page=document&id_document=0 } />

PETA devient actionnaire de Louis Vuitton

Publié le 13/01/2017 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Après Hermès et Prada, l’association de défense des animaux PETA (People for the Ethical Treatment of Animals) a annoncé être devenue actionnaire de LVMH.

Cette action, dont les modalités n’ont pas été dévoilées, donnera à PETA la possibilité d’assister aux réunions d’actionnaires et a pour finalité de faire pression sur le groupe afin de mettre fin « à la vente des peaux exotiques depuis l’intérieur de la multinationale ».

Cette prise de participation fait suite aux vidéos diffusées par PETA au mois de décembre, révélant les méthodes particulièrement cruelles et violentes appliquées dans certains élevages de crocodiles au Vietnam, dont deux avaient affirmé fournir la maison Louis Vuitton.

« Des mises en scène dans la rue, aux interventions dans les assemblées, PETA et ses affiliées vont pousser LVMH à cesser de vendre le moindre sac, le moindre bracelet de montre ou la moindre chaussure fabriquée avec la peau d’un reptile », a indiqué Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France.

Au mois de mai dernier, l’association avait annoncé être devenue actionnaire de la marque de luxe italienne Prada dans le but de demander le retrait définitif des sacs en cuir d’autruche dans ses collections.

Lire aussi : L’Inde interdit l’importation de cuirs exotiques et de certaines fourrures.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015