Saint Laurent : des affiches jugées dégradantes créent la polémique

Publié le 7/03/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Saint Laurent Paris se fait voler dans les plumes ! À la veille de la Journée des femmes ce mercredi 8 mars, la dernière campagne de publicité de la maison de couture française a suscité la colère et l’indignation des internautes, jugeant qu’elle véhiculait une image « dégradante » de la femme.

Sur deux des clichés diffusés par la marque, on aperçoit une jeune femme dans des positions pour le moins suggestives, en collants résille et « escarpins à roulettes », le dos courbé et la tête posée sur un tabouret, ou bien les jambes écartées face à l’objectif du photographe.

Réalisés par le duo Inez and Vinoodh, les deux clichés seront examinés le 10 mars prochain par un jury de l’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP), qui a reçu depuis samedi, plus d’une cinquantaine de plaintes concernant la campagne pour de multiples motifs.

« Nous estimons qu’au regard des règles que les professionnels s’imposent sur l’image et le respect de la personne, les postures de cette mannequin représentent un manquement grave à cette règle », a déclaré à l’Express Stéphane Martin, directeur de l’ARPP.

Sur Twitter, les internautes n’ont pas manqué d’épingler la campagne, la qualifiant de « choquante », « dégradante » et « affligeante » pour l’image de la femme, et interpellant la maison via le hashtag #YSLRetireTaPubDegradante.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015