Saint Laurent : les affiches jugées polémiques retirées

Publié le 13/03/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Suite et fin de l’épisode des affiches jugées « dégradantes » de Saint Laurent Paris. L’Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) a annoncé vendredi dernier que les affiches de la maison de Haute Couture avaient été retirées dans la nuit de mercredi à jeudi.

Installées à Paris le week-end du 4 mars, les deux affiches en question montraient une jeune femme particulièrement mince, dans des positions pour le moins suggestives, le dos courbé et la tête posée sur un tabouret, ou bien les jambes écartées face à l’objectif du photographe.

À la veille de la Journée internationale des droits des femmes, les deux clichés avaient suscité une vive polémique, et déclenché de nombreuses plaintes auprès de l’ARPP pour différents motifs : « images dégradantes », « valorisation de l’anorexie » ou encore « incitation au viol ». Sur Twitter, les internautes avaient fait part de leur indignation via le hashtag #YSLRetireTaPubDegradante.

La ministre du Droit des femmes Laurence Rossignol s’était également prononcée pour le retrait de la campagne lors d’un passage télévisé sur France 2, indiquant que la publicité mettait la femme « dans une position humiliante » et montrait une femme « quasi anorexique ».

Suite à la demande de l’ARPP, les affiches ont été retirées dans la nuit de mercredi à jeudi. Ce vendredi, le jury de déontologie publicitaire, instance associée à l’ARPP, s’est réuni afin de délibérer. Son avis devrait être connu ce lundi.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015