Un vent de polémique souffle sur Hervé Léger

Publié le 21/08/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Lors d’une interview accordée au Daily Mail, Patrick Couderc, l’un des responsables de la marque Hervé Léger, a déclenché une véritable polémique suite à des propos discriminatoires.

À l’ère des réseaux sociaux, les propos que l’on tient peuvent rapidement prendre une ampleur phénoménale. Patrick Couderc, responsable de la marque Hervé Léger sur le marché britannique, l’a appris à ses dépens. Lors d’une interview accordée au Daily Mail, celui-ci s’est laissé aller à de nombreuses remarques que d’aucuns qualifient de scandaleuses. Interrogé sur la célèbre robe bandage, iconique de la maison et arborée par de nombreuses célébrités, Patrick Couderc a déclaré que ce type de pièces n’étaient pas destiné à toutes les femmes, notamment les femmes rondes, âgées, où homosexuelles. Selon lui, la fameuse robe ne serait pas adaptée aux femmes « voluptueuses, qui ont des hanches larges et une poitrine plate ». Le manager a également déclaré que les femmes de 55 ans « ne devraient pas en dévoiler autant que si elles en avaient 23 ». Enfin, il s’est laissé aller à une série de remarques très clichées sur les femmes homosexuelles : « si vous êtes une lesbienne engagée et que vous avez porté des pantalons toute votre vie, vous n’achèterez pas une robe Léger. Les lesbiennes préféreront être plus masculines et plus confortables »...

Suite à ces propos, largement diffusés sur les réseaux sociaux par des internautes indignés, la marque Hervé Léger a annoncé la démission de Patrick Couderc de son poste au sein de la maison, tout en précisant se désolidariser des propos tenus : « La marque Hervé Lerger by Max Azria et sa société mère, le groupe BCBGMAXAZRIA, sont choqués et consternés par les commentaires de Patrick Couderc faits dans le Mail on Sunday. Les déclarations faites par M. Couderc ne reflètent pas les idéaux ou sentiments de Hervé Leger par Max Azria, qui célèbre la sensualité, le glamour et la féminité sans discrimination. »

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015