Chine : les dépenses consacrées aux produits de luxe repartent à la hausse

Publié le 7/02/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Pénalisé depuis plusieurs années par la politique anti-corruption mise en place par le président de la République populaire Xi Jinping, le marché du luxe repart à la hausse en Chine.

Selon une étude de l’agence de notation Fitch, plusieurs marques et groupes internationaux ont constaté une reprise des dépenses consacrées aux produits de luxe en Chine. C’est le cas du groupe LVMH, qui y observe une progression de ses ventes, notamment dans le segment des Vins & Spiritueux, premier touché par la politique anti-corruption. Le groupe Coach fait état d’une croissance de +6% en Chine au quatrième trimestre 2016, et le groupe Swatch fait état d’un rebond considérable de la demande et d’une « très bonne croissance des ventes » fin 2016 et début 2017.

D’après l’étude de l’agence Fitch, ce redressement des ventes du luxe est lié à plusieurs facteurs, notamment à un effet de richesse causé par l’envolée des prix de l’immobilier et à la limitation des écarts des prix, bien que les articles de luxe restent encore plus onéreux en Chine qu’à l’étranger. En cause également, la baisse des dépenses à l’international en raison du ralentissement des flux touristiques.

Une reprise qui s’avère de bon augure pour les opérateurs de grands magasins et les détaillants haut de gamme chinois, qui pourraient également voir leurs ventes repartir à la hausse malgré la concurrence grandissante du e-commerce.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015