Les plus belles bûches des fêtes de fin d’année

Publié le 10/12/2015 par Mathilda Panigada
Mots-clés :
Partager sur les réseaux sociaux :

Chaque année, c’est un choix draconien et pléthorique qui s’offre à nous lorsqu’il s’agit de choisir la fameuse bûche de Noël. Cette année, Abc-luxe vous livre sa sélection 2015 de quelques-uns des desserts les plus gourmands, originaux et artistiques, qui nous confirment que les chefs ne rigolent pas avec la bûche de Noël.

La plus parfumée : Angelina X Annick Goutal
Rencontre au sommet entre deux maisons de prestige, la bûche de Noël 2015 du salon de thé Angelina, réalisée en collaboration avec la maison de parfum Annick Goutal, fera souffler un délicieux vent de fraîcheur et de gourmandises sur vos plus belles tablées. Réinterprétation gustative de l’Eau d’Hadrien, la fragrance emblématique de la maison Annick Goutal, le dessert allie savamment un biscuit shortbread à une compotée audacieuse de citrons jaunes, verts et yuzu-basilic. Une mousse de vanille de Madagascar et une touche de fleur d’oranger jouent du contraste pour une création à la fois douce et rafraîchissante, délicatement habillée d’une dentelle de chocolat noir et feuilles d’or.
Bûche produite en édition limitée à 100 exemplaires.
70 € pour 6 à 8 personnes, sur commande dans les boutiques Angelina
.

La plus végétale : la bûche d’Anne-Sophie Pic
Imaginée comme un mur végétal, cette bûche singulière se distingue aussi bien par sa structure verticale inédite, que par ses saveurs complexes et recherchées. Tout en contraste et en associations savoureuses, la bûche d’Anne-Sophie Pic mêle onctuosité d’un crémeux, légèreté d’une mousse, croquant des éclats de chocolat et moelleux d’un biscuit, dans une savante alliance de chocolat, d’estragon, de menthe et de basilic. Une combinaison qui devrait séduire les aventuriers et les gourmets en quête de saveurs nouvelles.
Bûche vendue en série limitée.
65 € pour 6 à 8 personnes, sur commande jusqu’au 15 décembre à la Dame de Pic, 20, rue du Louvre, 75001 Paris
.

La plus onirique : la bûche Peau d’Âne des Fées Pâtissières
Pour offrir à vos proches un Noël placé sous le signe de la magie et de l’enchantement, les Fées Pâtissières ont fait appel à l’un des plus grands classiques de la littérature du 17e siècle, le conte Peau d’Âne de Charles Perrault. Fidèles au récit, ce n’est donc pas une mais trois bûches que réalisent les Fées Pâtissières à l’occasion des fêtes. Avec sa robe Couleur du Temps, mousses au chocolat noir et à la vanille, biscuit aux amandes et aux poires, sablé croustillant et confiture de poire et passion, arrêtent le temps pour un moment de gourmandise infinie. Couleur de la Lune, la griotte remplace la poire pour une alliance de saveurs profonde et singulière. Enfin, parée de sa robe couleur du Soleil, c’est la mandarine, estivale et solaire, qui est à l’honneur, se mariant à la perfection à toute la puissance du chocolat. Le plus difficile reste à présent de n’en choisir qu’une.
Bûches en édition limitée.
90 € pour 6 à 8 personnes, sur commande à partir du 15 décembre
.

La plus sculpturale : la bûche Sphère de Noël de Michael Bartocetti
Après son Afternoon Tea 100% vegan et quelques mois seulement après son arrivée au sein du Shangri-La Hotel Paris, le chef pâtissier Michael Bartocetti signe une nouvelle création gourmande tout en délicatesse et en originalité. Habillée d’une coque sphérique en chocolat noir relevant pleinement de la création artistique, cette bûche travaillée offre un biscuit moelleux au chocolat entouré d’un croustillant à la noisette, qui révèle en son cœur une savoureuse mousse au chocolat parfumée à la citronnelle et un confit de mandarine et yuzu pour une touche d’exotisme. En somme, un voyage gourmand, artistique et audacieux, à déguster au restaurant La Bauhinia du palace ou à commander 24 h à l’avance pour emporter.
Sphère de Noël du Shangri-La Hôtel Paris, 6 à 8 personnes, 108 €.

La plus graphique : la bûche Chic & Choc de Gâteaux Thoumieux
Hommage succulent du fameux logo de Gâteaux Thoumieux, la bûche de Noël Chic & Choc de la maison promet de ravir les papilles autant que les pupilles. Chocolat du Venezuela, sélectionné par le chef pour ses saveurs végétales et son arôme fumé, petit clin d’œil gustatif à la véritable bûche brûlant dans l’âtre, praliné noisette et vanille de Tahiti, jouent du contraste pour un dessert tout en finesse, à l’image des créations de la maison.
Bûche Chic & Choc Gâteaux Thoumieux
6 personnes, 85 €, 58, rue Saint-Dominique - 75007 Paris.

La plus audacieuse : la Bûche Le Cadeau de l’hôtel The Westin Paris-Vendôme
Voici une bûche qui devrait faire son effet à la fin de vos repas de réveillon. Inspirée des cadeaux sous le pied du sapin et des couleurs chatoyantes qui ornent les tables de fête, la bûche Le Cadeau de l’hôtel The Westin Paris-Vendôme s’éloigne des saveurs et textures traditionnelles des bûches de Noël et offre à déguster une mousse aux amandes, enrobée d’une compotée de griottes et un riz au lait à la vanille de Tahiti. Recouverte d’un glaçage rouge typique des couleurs de Noël, elle abrite en son cœur un superbe sapin tout de chocolat composé, pour un repas placé sous le signe du partage et de la convivialité.
Bûche Le Cadeau de l’hôtel The Westin Paris-Vendôme.
6 à 8 personnes, 75 €, à emporter sur commande jusqu’au 20 décembre inclus.

La plus provençale : la bûche Fabien Cocheteux de l’hôtel Negresco
Pour rendre hommage au territoire et au patrimoine niçois, le chef pâtissier de l’hôtel Negresco de Nice, Fabien Cocheteux, signe une bûche de Noël technique et subtile, honorant les treize desserts de la tradition provençale. Biscuit madeleine aux pignons de pin, mousse à la fleur d’oranger et crémeux à la tourte de blette. Une association inattendue, délicate et typiquement provençale, qui nous met d’ores et déjà l’eau à la bouche.
Bûche de Noël de l’hôtel Negresco
7 à 8 personnes, 75 €, Sur re ?servation uniquement, a ? commander 48 h a ? l’avance

La plus Arctique : la Banquise du Four Seasons Paris George V
Cette année, un vent glacial souffle sur la bûche de Noël du Four Seasons Paris George V. Seulement en apparence, puisque sous ses airs de sculpture de glace, celle-ci réunit des saveurs réconfortantes et chaleureuses, à l’instar du calisson, de l’orange et du chocolat. Un dessert aussi beau que bon, signé par les chefs Stéphane Tranchet et Christian Le Squer.
Bûche du Four Seasons Paris George V, 6 à 8 personnes, 150 €.
Sur réservation uniquement
.

La plus créative : la bûche Piano de Cuisine de Christophe Michalak au Plaza Athénée
Inspiré par les cuisines du Plaza Athénée, Christophe Michalak signe, à nouveau cette année, une bûche originale et décalée, prenant la forme d’un piano de cuisine. Et, comme à son habitude, le chef star de la pâtisserie éveille nos papilles, grâce à l’association d’un croustillant Gianduja, d’une marmelade mandarine et sa mousse chocolat aux notes subtiles de thé Earl Grey sur un biscuit moelleux.
Bûche de Christophe Michalak au Plaza Athénée, 6 à 8 personnes, 125 €.
Uniquement sur réservation
.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015