Soldes d’hiver : un cru 2017 décevant pour les commerçants

Publié le 21/02/2017 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Alors que les soldes d’hiver s’achèvent aujourd’hui, l’heure est au bilan pour les commerçants. Baisse de la fréquentation, des dépenses et recul des ventes, force est de constater que ce cru 2017 laisse un goût amer aux commerçants.

Selon un sondage Toluna réalisé pour le magazine LSA ce mois de février, la fréquentation a baissé de 4,4 points par rapport à l’année dernière. 75,2% des Français ont réalisé des achats durant la période des soldes, soit 38,3 millions de consommateurs.

Les dépenses affichent également un net recul de -6,8%, soit un panier moyen de 197,43 euros. Selon Yves Marin, expert en consommation chez Wavestone, le chiffre d’affaires est en baisse de -2% par rapport aux soldes d’hiver 2016.

Causes de ce bilan morose pour les commerçants ? La crise économique, en partie, et l’impact du e-commerce. Selon l’enquête réalisée par l’Observatoire économique régional (CROCIS) de la CCI Paris Ile-de-France, 76% des commerçants considèrent que les ventes par Internet viennent concurrencer leur activité pendant les soldes.

Mais c’est surtout la multiplication des opérations commerciales effectuées hors période de soldes qui est en cause. Ventes privées, déstockages, liquidations... Près de 60% des commerçants ont proposé des rabais hors période de soldes. Habitués à pouvoir faire leurs achats à des prix bradés toute l’année, les consommateurs ont revu leur budget à la baisse à l’ouverture des soldes et recherchent des réductions toujours plus avantageuses.

Une tendance qui n’impacte pas le e-commerçants, comme l’explique Philippe Guilbert, directeur général Toluna, au magazine LSA : « Le succès des ventes privées et promotions avant l’ouverture officielle, ont clairement réduit l’envie de repartir chasser les bonnes affaires pendant les soldes : seuls les sites marchands arrivent à attirer des consommateurs avec des opérations commerciales rapprochées ».

Tout espoir n’est cependant pas perdu. Selon la CCI, les commerçants restent très attachés à la période des soldes, et 81% sont fermement opposés à l’idée de les supprimer. Toujours est-il que, selon 84% des sondés, le dispositif est à revoir afin de remettre à plat et de mieux cadrer l’ensemble des périodes de ventes à prix réduit.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015