Une nouvelle vague de primo-accédants gagne le marché de l’immobilier de prestige français

Publié le 18/07/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Le portail d’annonces immobilières haut de gamme Lux-residence.com dévoile une nouvelle étude sur la perception des acquéreurs de biens de prestige face aux évolutions d’un marché de niche largement impacté par les flux d’acquéreurs résidant à l’étranger. Cette sixième étude, réalisée la veille du référendum sur le Brexit, identifie une nouvelle vague de primo-accédants sur le segment du prestige et un retour des acquéreurs résidant à l’étranger.

Selon l’étude, le retour des acquéreurs résidant à l’étranger sur le marché de l’immobilier de prestige en France, est en hausse de +10 points par rapport à l’an passé. Les projets portent essentiellement sur l’acquisition d’une résidence principale (52%), mais la volonté d’acquérir une résidence secondaire progresse de 6 points à 31%. 1 futur acquéreur sur 10 serait en recherche d’un bien dans un budget de plus de 5 M€, soit 7 points de plus par rapport à l’année dernière.

Les acquéreurs potentiels sont 62% à penser que c’est le bon moment pour acheter, soit 11 points de moins en un an, et la moitié des interrogés à déclaré s’attendre à une baisse de prix dans les six mois à venir.

En revanche, ils sont 54% à prévoir un contexte économique futur plus difficile (+28 points). Toutefois, une part croissante d’acquéreurs constate une amélioration de leur situation financière sur les 6 derniers mois : 29% (+6 points par rapport à un an plus tôt).

Les acquéreurs de biens de luxe restent toutefois très décidés, et sont 80% à s’affirmer confiants dans l’aboutissement de leur projet immobilier dans les 12 prochains mois.

« Les acquéreurs de biens de prestige attendent majoritairement une baisse des prix dans les mois à venir et dans un contexte de marché qui reste perçu comme en faveur des acheteurs, ils s’inscrivent avec détermination dans une
démarche de négociation »
explique Cyril Janin, directeur général de Lux-Residence.com.

Les biens les plus recherchés restent les propriétés et villas à hauteur de 46%, les appartements (21%), tandis que les châteaux et manoirs arrivent en troisième position avec 14% des voix. Du côté des cadres privilégiés, c’est la mer qui domine avec 43%, suivie par la campagne (28% et +5 points supplémentaires) puis le milieu urbain (20%).

La Côte d’Azur reste en tête des régions les plus appréciées mais perd 9% par rapport à 2015, tandis que la Provence gagne 8 points et l’étranger 12 points. La région parisienne se place en quatrième position.
Quant aux critères, c’est la vue qui est essentielle pour 52% des interrogés, suivie de l’environnement (47%), la qualité du bâtiment et de l’architecture (42%) et du prix (40%).

Le contexte international se veut également favorable au marché français. En effet, le cours de l’euro joue en faveur de la France et 1 futur acquéreur sur 2 estime que la récente dépréciation de l’euro face au dollar rend le marché français plus attractif.
« Nul doute que le marché de l’immobilier de prestige en France a de beaux jours devant lui. L’hexagone reste ainsi troisième au podium des pays les plus attractifs avec 36%, toujours derrière l’Espagne (51%) et le Portugal (47%) », souligne Cyril Janin.

Selon l’étude réalisée par Lux-residence, un acquéreur sur deux possède des revenus annuels nets supérieurs à 200 000 €. Ils sont actifs pour 69%, et âgés de plus de 50 ans pour 76%. 16% d’entre eux sont primo-accédants et 81% secundo-accédants.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015