Jane Birkin demande à Hermès de débaptiser l’un de ses sacs

Publié le 30/07/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Véritable institution de la maison, le sac Birkin s’illustre comme l’un des sacs à main les plus connus et les plus désirés au monde. Accessibles uniquement sur liste d’attente, les sacs sont entièrement confectionnés à la main en France, par un seul artisan. Déclinés en veau, en autruche ou en crocodile, ces objets précieux et ultra-convoités sont aujourd’hui au cœur d’une véritable polémique.

Il y a quelques semaines, l’association PETA (People of the Ethical Treatment of Animals) dévoilait une vidéo tournée dans un élevage de crocodiles au Zimbabwe ainsi qu’une ferme aux Texas, fournissant des peaux à la maison Hermès pour la réalisation de sacs et de bracelets de montres. Les images, très choquantes, illustraient le sort réservé aux animaux, et les pratiques cruelles exercées lors de leur abattage. La diffusion de cette vidéo avait entraîné de nombreuses réactions, de la part des défenseurs des animaux comme des clients de la maison.

Aujourd’hui, c’est au tour de Jane Birkin de s’insurger contre les mauvais traitements infligés à ces animaux. La chanteuse a demandé à Hermès de débaptiser le fameux sac Birkin en crocodile, qui avait été nommé ainsi en 1984, lorsque Jean-Louis Dumas, alors président de la maison, avait fait la rencontre de Jane Birkin. Aujourd’hui, le Birkin crocodile est l’un des sacs les plus prisés au monde, mais également l’un des plus chers. Avec un prix de départ de 33 000 euros, les modèles les plus extravagants peuvent rapidement atteindre des sommes astronomiques. En juin dernier, la maison de vente aux enchères Christie’s avait adjugé un Birkin 35 incrusté de diamants, à 202 000 €.

En réponse à la requête de la chanteuse, la maison Hermès a assuré qu’une enquête était en cours de réalisation, et que tout manquement avéré serait corrigé et sanctionné, précisant également que toutes les fermes partenaires de la maison étaient tenues de respecter les règles établies par la Convention de Washington de 1973.

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015