Rencontre avec Yann Margetyal au Grand Hôtel de Brides-les-Bains

Publié le 28/09/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Yann Margetyal dirige l’hôtel l’Aigle des Neiges à Val-d’Isère (groupe Maranatha). En intérim pendant l’été au Grand Hôtel de Brides-les-Bains avant l’arrivée de Sylvie Mourges, nouvelle directrice de l’établissement, nous avons partagé avec ce jeune homme à la tête bien construite, sa vision d’un management participatif et solidaire. Il dirige ses équipes avec une main de fer dans un gant de velours. Son autorité naturelle laisse apparaître un sens inné de la valorisation à bon escient. Nous lui avons demandé de partager son expérience avec nous. C’est avec un naturel charmant qu’il a accepté l’exercice sans faux-semblant. Bravo Yann !

Quel est votre secret pour garder une telle forme ?
La satisfaction de mes clients me donne la pêche chaque jour.

Au sein du groupe Maranatha, les valeurs humaines semblent très importantes, comment mettre en place en tant que manager une ambiance sereine et positive au sein de ses équipes ?
Savoir communiquer – la communication est la clef de voûte d’une bonne entente, tout comme le respect entre collaborateurs. Il est aussi important de savoir parler des problèmes : faire des débriefs régulièrement et souligner ce qui a été bien et réajuster ce qui demande à être performer. La façon d’exprimer les remarques est aussi fondamentale. Enfin ne pas hésiter à faire valider que le tout a été bien compris.

Pensez-vous qu’une bonne ambiance ait un impact sur la productivité ?
Oui absolument sans compter que les clients le ressentent – C’est important d’être heureux en venant travailler chaque jour. De plus, une bonne ambiance induit souvent plus d’implication de la part de ses équipes. Il ne faut pas hésiter à proposer à ses collaborateurs d’être pluridisciplinaires afin de leur permettre de s’approprier différentes compétences.

Comment sélectionnez-vous les équipes dans un hôtel principalement consacré au bien-être ?
Il faut faire preuve d’un caractère posé et être ouvert sur les autres en plus de compétences professionnelles naturellement. Mais, dans ces établissements consacrés au bien-être et à la forme, il est important de savoir rassurer les clients notamment sur la qualité de produits qu’ils mangent, que les produits sont frais et faits maison et que tout est calibré pour leur garantir le succès de leurs efforts et de leur bien-être. Surtout que les séjours durent souvent deux à trois semaines et qu’ils peuvent rencontrer des phases de découragement. Nous avons même mis en place un soir par semaine où les curistes peuvent dîner avec notre diététicienne dans le cadre d’une table d’hôte. Il est à noter que 95% de notre clientèle sont des habitués et ils sont là pour se ressourcer, décompresser, se déstresser ou faire un point avec eux-mêmes.

Quelles formations reçoivent-ils ?
Les équipes de salle ou de réception suivent une formation dispensée par la diététicienne afin de pouvoir faire face au questionnement des clients. Ici, on ne parle pas de régime mais d’équilibre alimentaire retrouvé sur trois semaines. Il est question d’habituer son corps à une alimentation équilibrée sans l’agresser ni le frustrer sinon on reprend encore plus. On ne focalise pas non plus sur les calories mais sur la notion de plaisir à perdre du poids.
Ces formations sont dispensées dans le cadre de notre labellisation DIETETIQUE propre à Brides-les-Bains. Ce qui induit aussi que nous travaillons 70% de produits frais minimum mais chez nous, nous sommes plutôt à 99%.

Qu’avez-vous envie de concevoir au sein de l’hôtel qui n’existe pas encore ?
J’aimerais mettre en place un côté bar à cocktails naturels énergisants et rafraîchissants pour l’après-midi ainsi qu’une carte de thés et tisanes drainantes.

Qu’est-ce qui vous touche le plus au sein de cet hôtel et de vos équipes que vous n’ayez trouvé ailleurs ?
Le Grand Hôtel de Brides-les-Bains est un hôtel historique qui est né dans les années 20/30. Il a connu un essor avec la montée en puissance des cures thermales dans les années 50 avant de connaître des années compliquées dans les années 2000. En faillite, il a été repris par le groupe Maranatha qui a procédé à de gros travaux de rénovation en 2014/2015. Bon nombre de collaborateurs sont restés très attachés à la clientèle fidèle ainsi qu’au bâtiment. On peut vraiment parler d’une culture d’entreprise qui concerne plus de la moitié des effectifs, soit environ 40 personnes.

Votre conseil pour une vie équilibrée ?
Manger sainement, faire du sport et respecter un équilibre entre vie professionnelle et vie privée.

Propos recueillis par Kathy O’MENY
Fondatrice abc-luxe.com
Août 2015

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015