Tamara Mellon en guerre contre Jimmy Choo

Publié le 1er/07/2015 par Mathilda Panigada
Partager sur les réseaux sociaux :

Tamara Mellon, à la tête de l’enseigne de souliers de luxe éponyme, accuse la maison Jimmy Choo, dont elle fut la cofondatrice, de pratiques anticoncurrentielles. La créatrice avait quitté Jimmy Choo en 2011, après que le groupe Labelux ait acquis la maison.

En effet, selon Tamara Mellon, Jimmy Choo aurait entrepris différentes opérations visant à ralentir le développement de sa propre marque, notamment en convaincant les fournisseurs de cuir italiens de ne pas travailler avec la créatrice, violant de la sorte les lois anglo-saxonnes et européennes sur la concurrence. Selon le magazine Page Six du New York Post, les avocats de Tamara Mellon auraient fait parvenir une lettre à la maison Jimmy Choo, affirmant que l’enseigne aurait exigé de ses fournisseurs qu’ils s’engagent à « ne rien produire ni coopérer directement ou indirectement pour ou avec Tamara Mellon ».

Contactée par plusieurs médias, Jimmy Choo à d’ores et déjà assuré que ces accusations étaient sans fondement et seraient « vigoureusement contestées ».

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015