spip.php?page=document&id_document=0 } />

Un an ferme et un million d’euros d’amende requis contre Arlette Ricci pour fraude fiscale

Publié le 19/12/2016 par Abc-luxe
Partager sur les réseaux sociaux :

Une peine d’un an de prison ferme et un million d’euros d’amende ont été requis en appel à l’encontre de l’héritière de la maison de couture Nina Ricci, jugée ce mercredi 13 novembre pour fraude fiscale.

Arlette Ricci est accusée d’avoir dissimulé durant près de vingt ans au fisc français un patrimoine estimé à 17 millions d’euros en Suisse. Sa dette fiscale est évaluée à près de 10 millions d’euros.

Le nom de Arlette Ricci était apparu dans le cadre de l’affaire des évadés fiscaux liée aux listes Falciani, recensant des comptes non déclarés de clients de la banque privée HSBC.

Jugée au mois d’avril dernier, Arlette Ricci avait écopé de trois ans de prison dont deux avec sursis et un million d’euros d’amende, condamnation pour laquelle elle avait fait appel.

Le tribunal avait également ordonné la confiscation d’une maison à Paris et d’une propriété en Corse, estimées lors du procès à quatre millions d’euros, et placées par Arlette Ricci dans des sociétés civiles immobilières afin « d’organiser son insolvabilité ».

Articles complémentaires

Secteurs

Qui sommes-nous ? |  Annonceurs |  Partenaires |  Inscription à la Newsletter |  Contacts |  Informations légales |  © abc-luxe 2015