Après un demi-siècle d’existence, le cultissime magazine fondé par Andy Warhol, dépose le bilan, ont indiqué sur Twitter plusieurs membres de l’équipe. « Après dix mois au poste de mes rêves chez Interview, aujourd’hui est malheureusement mon dernier jour dans la mesure où le magazine ferme ses portes », a ainsi twitté Trey Taylor, senior online editor du titre de presse américain.

Fondé en 1969 par l’artiste américain et père du mouvement Pop Art Andy Warhol, en collaboration avec le poète, photographe et réalisateur Gerard Malanga, le magazine Interview avait vocation depuis son lancement à réunir des esprits créatifs du monde de la mode, du cinéma, de l’art et de la musique. Considéré comme culte, notamment grâce à son style inimitable et ses couvertures iconiques, le magazine avait été racheté par Brant Publications en 1989, deux ans après la mort de Warhol. Depuis plusieurs années, Interview faisait face à d’importantes pertes financières et différents démêlés avec la justice concernant des impayés auprès de ses anciens employés.

Lundi 21 mai, Brant Publications a confirmé la cessation des activités de Interview Magazine, ainsi qu’une déclaration de faillite en vertu du chapitre 7 de la loi sur les faillites aux Etats-Unis. « La société a subi une importante perte financière, et a financé ses pertes et ses coûts de fonctionnement grâce à des prêts obtenus auprès de son prêteur garanti », a déclaré une porte-parole de Brant Publications. « Les pertes ont continué à augmenter, et l’entreprise ne pensait pas que sa situation financière pourrait s’améliorer dans un avenir proche ». Tous les actifs d’Interview seront « liquidés et distribués à ses créanciers, conformément à la loi », a t-elle ajouté.

PARTAGEZ CET ARTICLE :