Beau succès pour les chefs-d’oeuvre du MoMa à la Fondation Louis Vuitton. L’exposition « Etre moderne : le MoMA à Paris », qui fermait ses portes ce lundi 5 mars, a accueilli 755 000 visiteurs depuis son ouverture au mois d’octobre dernier. Au cours du week-end de clôture, à l’occasion duquel la fondation avait prolongé les horaires d’ouverture de 9 h à 23 h, près de 35 000 visiteurs se sont pressés sous les voiles vitrées du bâtiment, imaginé par Franck Gehry.

Une fréquentation remarquable, mais qui reste toutefois très inférieure à celle de l’exposition « Icônes de l’art moderne. La collection Chtchoukine », qui avait attiré 1,2 million de visiteurs.

Organisée conjointement par la Fondation Louis Vuitton et le Museum of Modern Art de New York, l’exposition présentait une sélection de plus de 200 oeuvres, issues des six départements du musée américain et traversant les différents courants majeurs. Les visiteurs ont notamment pu contempler les créations de Paul Cézanne, Gustav Klimt, Yayoi Kusama, Picasso, Edward Hopper, Willem de Kooning, Jackson Pollock ou encore Marcel Duchamp et Paul Signac.

Prochain rendez-vous pour la Fondation Louis Vuitton : l’exposition « Au diapason du monde », composée d’oeuvres issues de la collection de l’institution et scindée en deux parcours thématiques. Le premier consacré à l’artiste japonais Takashi Murakami, le second articulé autour de la question de « la place de l’homme dans l’univers et de ses relations avec les autres composants du monde vivant », présentant une sélection de Matthew Barney, Maurizio Cattelan, Dan Flavin, Alberto Giacometti, Jacqueline Humphries, Yves Klein, Henri Matisse, Gerhard Richter ou encore Kiki Smith.

PARTAGEZ CET ARTICLE :