Après la révolution égyptienne de 2011, l’économie du pays reprend des couleurs, et attire de nouveau les touristes comme les investisseurs. Dernier en date, le milliardaire saoudien Al Walid Ibn Talal qui a annoncé un investissement de 800 millions de dollars dans le secteur du tourisme.

Sahar Nasr, le ministre égyptien des investissements, a annoncé cette semaine que le Prince Alwaleed bin Talal allait investir par le biais de Kingdom Holding Company la somme de 800 millions d’euros dans le secteur du tourisme et de l’hôtellerie en Egypte. Un secteur bien familier au milliardaire saoudien qui détient d’ores et déjà près de 40 hôtels et stations balnéaires dans le pays, auxquels s’ajouteront prochainement 18 nouveaux établissements actuellement en cours de construction.

Cet investissement d’envergure, réalisé en partenariat avec le groupe Holding Talaat Moustafa, sera notamment dédié à l’expansion du complexe hôtelier Four Seasons de Sharm Ech-Sheikh. L’établissement, situé sur la station balnéaire de Sharm Ech-Sheikh, se dotera alors de quelque 800 chambres supplémentaires, pour un total de 1400, devenant alors le plus grand complexe Four Seasons au monde.

L’investissement sera également dédié à la construction de deux nouveaux hôtels dans la ville d’Alamein, située sur la côte méditerranéenne, et du complexe résidentiel « Madinati » à l’est du Caire.

Cette annonce intervient alors que l’Egypte vient d’adopter une nouvelle loi sur l’investissement, qui aura vocation à relancer l’économie et attirer les investisseurs, et s’inscrit dans la série de réformes économiques entreprises dans le cadre du programme du Fonds monétaire international.

Tags: , , , ,