La griffe de luxe italienne a engagé des poursuites contre l’enseigne de fast-fashion Forever 21. En cause : une sombre histoire de rayures.

Gucci voit rouge (et vert et bleu) par la faute de Forever 21. L’enseigne italienne accuse en effet la marque américaine, connue pour son prêt-à-porter jeune et accessible, d’avoir copié ses rayures signatures « bleu-rouge-bleu » et « vert-rouge-vert ». Un litige entre les deux parties qui avait débuté au mois de décembre dernier, lorsque Gucci avait adressé à Forever 21 trois lettres de mise en demeure sommant la griffe américaine de cesser de commercialiser tous les articles présentant lesdites rayures. Forever 21 avait alors contre-attaqué au mois de juin dernier, en engageant une action en justice à l’encontre de Gucci, afin que la griffe de luxe ne soit plus autorisée à prétendre « avoir le monopole des rayures « bleu-rouge-bleu » et « vert-rouge-vert » « , et pouvoir ainsi continuer à les utiliser.

Ce mois d’août, énième retournement de situation dans l’affaire qui oppose les deux enseignes. Selon le Business of Fashion, la maison florentine a déposé ce mardi une demande de non-lieu afin de déposer plainte à son tour contre Forever 21. Le contenu de la requête inclut une demande de rejet de la plainte précédemment déposée par Forever 21, ainsi que des demandes reconventionnelles pour violation délibérée de la marque, dilution de la marque et concurrence déloyale.

En plus de ce litige avec Gucci, Forever 21 est actuellement poursuivi par le géant du sportswear Adidas, qui l’accuse d’avoir copié son célèbre logo… Composé de trois rayures.

Lire l’article du Business of Fashion

Photo logo : Forever 21

Tags: , , , ,