La maison de couture familiale Missoni a annoncé au cours d’une conférence de presse organisée à Milan, que le fonds italien FSI, indirectement contrôlé par l’état italien, allait prendre une participation de 41,2% au capital de l’entreprise, pour un montant de 70 millions d’euros. La famille Missoni, fondatrice de la maison, conservera une part de 58,8% et le contrôle opérationnel de l’entreprise, connue pour ses pièces en maille frappées de couleurs chatoyantes et d’imprimés graphiques.

L’opération, qui sera réalisée via une augmentation de capital, aura vocation à faire de Missoni un « acteur moderne et global avec une taille et une structure organisationnelle adéquate pour être compétitif dans l’industrie mondiale de la mode et du luxe ». Un développement qui se traduira notamment par l’expansion internationale de la marque, l’élargissement de la gamme de produits, et le renforcement du segment retail sur les marchés clefs.

Dans un communiqué, Missoni a également indiqué que Michele Norsa, ancien PDG de Ferragamo, serait nommé vice-président de l’entreprise. Rosita Missoni, cofondatrice de l’enseigne en 1953, conservera son titre de présidente honoraire tandis que Angela Missoni, seconde génération à la tête de Missoni, restera présidente et directrice de la création.

PARTAGEZ CET ARTICLE :