Le groupe japonais spécialisé dans les cosmétiques a revu à la hausse ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2017, malgré un bénéfice net en recul de -23% sur l’ensemble du premier semestre, en raison de « facteurs exceptionnels ». Shiseido enregistre un profit net de 18,8 milliards de yens (154 millions d’euros au cours retenu par le groupe), contre 24,5 milliards à la même période l’an dernier grâce à la cession des droits de Jean-Paul Gaultier.

Les ventes du fabricant japonais progressent toutefois de +14,5% à 472 milliards de yens, et son bénéfice d’exploitation est en hausse de +74% à 34,7 milliards de yens. Le Japon, qui représente le premier marché du groupe avec 44,2% des ventes, a bénéficié du dynamisme du marché des cosmétiques et de la demande des touristes. Les ventes du groupe dans l’archipel ont ainsi progressé de +10%. La Chine, second marché du groupe (14,5% des ventes) revendique une progression de +17,4%. Les régions Asie Pacifique, Amériques et Europe, Moyen-Orient et Afrique ont également vu leurs chiffres d’affaires respectifs progresser au cours des six premiers mois de l’année.

Suite à l’annonce de ces résultats, le groupe Shiseido a indiqué revoir ses objectifs annuels à la hausse, et table dorénavant sur un bénéfice net à 32,5 milliards de yens contre les 26 milliards de yens préalablement annoncés, un gain opérationnel à 56 milliards en hausse de +52% et un chiffre d’affaires progressant de +13,5% à 965 milliards de yens, contre 940 milliards escomptés auparavant.

Tags: , , ,