L’enseigne de chaussures André, appartenant au groupe en restructuration Vivarte, vient d’être rachetée par le site de vente en ligne français, Spartoo. 

Le groupe en difficulté Vivarte est engagé depuis plusieurs mois dans un plan de cessions et de restructuration. Créé en 1896, André compte environ 120 boutiques et emploie 700 salariés.

C’est après les cessions de Pataugas à Hopps Group en mai 2017, celle de Kookaï à l’Australien Magi en juillet, la récente cession de Naf Naf au Chinois Shanghai La Chapelle Fashion Co, que vient s’ajouter celle d’André au Français Spartoo.

Le PDG de Vivarte, Patrick Puy, a en outre précisé lors d’un comité de groupe, le calendrier de cession de l’enseigne historique du groupe, André et de Naf Naf, dont la vente avait été annoncée en janvier, en même temps que deux plans sociaux, à La Halle aux chaussures et chez Vivarte Services, ainsi qu’une fusion des sièges de La Halle aux chaussures et de La Halle aux vêtements.

Le site français de vente en ligne Spartoo a confirmé le 9 janvier, qu’il reprenait bien l’enseigne de chaussures André et l’ensemble de ses employés.

La direction de Vivarte déclarait aussi en janvier qu’elle allait se recentrer sur six enseignes, la Halle, Minelli, San Marina, CosmoParis, Caroll et Besson. Mais fin octobre 2017, les syndicats assuraient que le groupe envisageait de céder cette enseigne de chaussures.

« Pour assurer le développement harmonieux, et de la Halle aux chaussures et de Besson, nous pensons qu’il vaut mieux que Besson soit dans un autre périmètre », déclarait Patrick Puy. La marque Chevignon serait également en passe d’être cédée par le groupe, mais n’aurait toujours pas trouvé de repreneur.

Tags: , ,