Le groupe marseillais Maranatha a été placé en redressement judiciaire par le tribunal de commerce de Marseille après deux semaines de délibéré. 

Fondé à Marseille il y a près de quinze ans, Maranatha s’est forgé la réputation de leader de l’investissement hôtelier en France grâce à son modèle singulier, qui permet aux particuliers d’investir dans des hôtels « à fort potentiel » que le groupe se charge de rénover et repositionner. Opérant désormais quelque 60 hôtels à Paris, sur la Côte d’Azur et dans les Alpes, détenus par près de 6 000 investisseurs, Maranatha s’était hissé ces dernières années dans le top 5 des plus grands groupes hôteliers français.

Seulement voilà, ces derniers mois, le groupe avait fait l’objet d’une enquête approfondie de la part du tribunal de commerce de Marseille, pour cessation de paiement envers ses investisseurs. La procédure de redressement judiciaire avait été requise le 3 août par le procureur de la République « compte tenu de la complexité des schémas financiers » et de « l’importance et de la structure du passif » de Maranatha. L’audience, qui s’est tenue ce mercredi 27 septembre, s’est soldée par la mise en redressement judiciaire du groupe marseillais. Une nouvelle audience se tiendra le 14 novembre afin de vérifier « si les capacités financières » de Maranatha sont suffisantes pour lui permettre « d’assurer le financement de son activité ». La fin de la période d’observation a été fixée au 27 mars 2018. 

Tags: , , ,