Après plus de trois années de doutes quant à l’avenir du musée des Tissus et des Arts décoratifs de Lyon, le président de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI) de Lyon Métropole, Emmanuel Imberton, a fait part de sa décision de céder l’institution à la Région Auvergne-Rhône-Alpes pour l’euro symbolique.

Le musée des Tissus de Lyon échappe de justesse à la fermeture. La CCI de Lyon, propriétaire et gestionnaire de l’établissement, avait annoncé en octobre 2014, qu’elle n’avait plus les moyens de financer son fonctionnement suite à des réductions budgétaires. Pour sauver le musée, qui abrite une impressionnante collection retraçant près de 4 500 ans d’histoire du textile, des discussions avaient été entamées entre la CCI, la ville de Lyon et la métropole, la Région Auvergne-Rhône-Alpes et l’Etat. Alors que la « réunion de la dernière chance », qui se tenait vendredi dernier, s’était conclue sur un échec, puisque les différentes parties n’étaient pas parvenues à un consensus. Emmanuel Imberton avait indiqué qu’il prendrait une décision ce lundi.

Au cours d’une conférence de presse, le président de la CCI a finalement annoncé avoir tranché pour le projet porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes. Le bâtiment, d’une valeur de 16 millions d’euros, sera ainsi cédé à l’euro symbolique à la région, qui assurera ainsi le fonctionnement du musée pour 1,3 million d’euros par an. L’Etat financera 300 000 euros par an sur trois ans, tandis que la CCI augmentera sa contribution à 500 000 euros annuels, contre 200 000 actuellement.

« Ce projet est celui qui a été porté par le cabinet In Extenso à la demande des partenaires, un musée du 21e siècle, qui allie à la fois ambition culturelle et scientifique de haut niveau et une volonté d’ouvrir ces musées vers un public plus large, avec une muséographie innovante et une forte connexion avec le monde de l’entreprise a déclaré Emmanuel Imberton, soulignant également que la porte restait ouverte pour ceux qui souhaitent soutenir ce projet culturel ambitieux pour notre ville et notre région ».

Sur Twitter, Laurent Wauquiez, président LR de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, qui s’était grandement impliqué dans le projet, a indiqué qu’il ne s’agissait pas d’un projet de « sauvetage » mais de « renaissance » du musée des Tissus.

Tags: , , ,