Le groupe SMCP, qui regroupe les enseignes Sandro, Maje et Claudie Pierlot, a vu ses ventes bondir de +16% (+17,5% à taux de change constant) en 2017, dépassant l’objectif affiché de 900 millions, pour atteindre 912 millions d’euros. Les trois marques du groupe ont enregistré une croissance à deux chiffres au cours de l’année.

Des performances portées par l’ensemble des zones géographiques, et notamment l’Asie Pacifique, qui a accueilli au cours de l’année 50 nouveaux points de vente, et revendique une croissance de +40%. La zone EMEA (hors France) affiche une progression de +24%, tandis que les ventes en Amérique du Nord croissent de +18%. En France, SMCP continue de gagner des parts de marché et réalise une performance solide avec une croissance de +3%, supérieure à celle du marché, resté stable en 2017.

Au cours de l’année, le groupe SMCP a intensifié sa stratégie d’expansion internationale avec 109 ouvertures nettes, et le lancement de sites e-commerce dans de nouveaux marchés. Le groupe réalise désormais 59% de ses ventes à l’international. Les ventes en ligne, qui représentent 12% du chiffre d’affaires global, ont progressé de +46%.

« SMCP réalise à nouveau une année absolument remarquable en termes de ventes nettes et de développement stratégique du réseau dans toutes les régions et pour toutes les marques, a déclaré Daniel Lalonde, directeur général du groupe SMCP. Ce succès confirme la pertinence de notre modèle économique et de notre stratégie axée sur la croissance organique, le développement de notre réseau sur nos principaux marchés, une accélération du digital, de l’homme et des accessoires. Nous avons dépassé notre objectif annuel de croissance et confirmons nos prévisions de marge d’EBITDA pour l’exercice 2017 ».

Suite à l’annonce de ses résultats annuels, le groupe SMCP, qui avait réalisé son introduction en Bourse au premier semestre 2017, a vu le cours de son action progresser de près de 3% à la Bourse de Paris ce mardi matin.

PARTAGEZ CET ARTICLE :