Le géant mondial des cosmétiques L’Oréal a annoncé mercredi 5 décembre, la création de son propre fonds de capital-investissement, destiné à soutenir le développement de start-up dans l’industrie de la beauté.

Baptisé « Bold » (acronyme de « Business Opportunities for L’Oréal Development », qui signifie aussi « audacieux » en anglais), le fonds aura vocation à prendre des participations minoritaires dans des start-up innovantes et à fort potentiel de croissance. Au mois de mars dernier, le groupe avait réalisé l’acquisition de la société canadienne Modiface, spécialisée dans les applications de la réalité augmentée au sein de l’industrie cosmétique.

« Visant à investir dans des nouveaux modèles marketing, R&I, digital, distribution, communication, supply et packaging, ce fonds soutiendra les start-up en mettant à leur disposition son expertise, son réseau et un dispositif de mentoring », explique le groupe dans un communiqué. Auparavant, L’Oréal avait déjà mis en place des partenariats avec Partech International et Raise Venture, deux fonds investissant dans des jeunes sociétés innovantes, ainsi qu’avec les incubateurs Founders Factory à Londres ou Station F à Paris.

En parallèle, le groupe dispose de son propre incubateur technologique à San Francisco, qui développe des produits cosmétiques « intelligents » comme des capteurs connectés pour mesurer en temps réel l’exposition de la peau aux rayons UV.

Le premier investissement du fonds Bold sera alloué à la start-up française Sillages Paris, qui permet de créer en ligne des parfums personnalisés grâce à des technologies basées sur l’intelligence artificielle.

PARTAGEZ CET ARTICLE :