Mardi 6 février se tenait la toute première édition des MastersLUXE by Abc-luxe, une journée stimulante, orchestrée autour de témoignages, de business cases, d’ateliers et de rencontres, définitivement placée sous le signe de la réflexion collaborative. Au programme de cette première session : l’innovation RH et la transformation managériale au sein des entreprises du luxe, induites par les changements de paradigmes liés à la digitalisation et aux nouvelles attentes des collaborateurs, notamment les générations Y et Z. Retour sur une journée riche en découvertes et en émotions, qui plaçait le partage au centre de toutes les attentions.

Masters Luxe de l’innovation les partenaires et les experts.

Baromètre IFOP pour Abc-luxe : les enjeux des DRH du luxe
Dans le cadre de cette première édition des MastersLUXE, Abc-luxe a collaboré avec IFOP afin de mettre au point une étude réalisée auprès des DRH des marques de luxe, ayant vocation à identifier leurs priorités mais également leur perception du climat en entreprise. IFOP s’est appuyé sur les résultats du baromètre de climat interne conduit en octobre 2017 auprès d’un échantillon de 1 004 salariés français, et a interrogé 51 DRH du luxe sur différents sujets liés à l’engagement des salariés, au bien-être au travail, à la transformation managériale et à l’innovation.

Parmi les grandes lignes de cette enquête, il apparaît notamment qu’au sein de l’entreprise, si les valeurs de respect, d’entraide et de dialogue sont bien présentes, la compréhension et la fluidité des informations restent des points à améliorer. Par ailleurs, 46% des interrogés considèrent que la motivation diminue au sein de leur société, quand 50% la qualifient de « stable », et 4% seulement estiment qu’elle augmente. Du côté de la thématique, ô combien actuelle, du bien-être au travail, 76% des DRH interrogés par IFOP considèrent qu’elle représente un enjeu prioritaire au sein de leur entreprise, et ils sont unanimes lorsqu’il s’agit d’affirmer que les notions de bien-être au travail et de performance, sont complémentaires. En revanche, seul un tiers des sociétés concernées ont mis en place des outils pour mesurer ces indicateurs de bien-être à l’heure actuelle.

Consultés sur la question du management, 63% affirment que leur entreprise a déjà initié une transformation de sa culture managériale et 16% indiquent qu’il s’agit d’un projet imminent. 54% affirment avoir déjà mené des actions afin de former les collaborateurs à « manager et travailler autrement ». Enfin, concernant le thème de l’innovation RH et notamment dans le cadre du recrutement, les DRH interrogés déclarent à hauteur de 67% que le processus d’intégration de nouveaux collaborateurs, constitue un enjeu prioritaire pour l’entreprise. Il convient par ailleurs de constater que les méthodes de sourcing prennent une importance considérable dans le cadre de l’identification de nouveaux talents, puisque 71% des personnes questionnées affirment utiliser les réseaux sociaux pour détecter de potentiels collaborateurs. A noter également : ils sont plus de la moitié (54%) à douter de l’efficacité des algorithmes de gestion du personnel. La place accordée à la dimension humaine semble avoir encore de beaux jours devant elle.

Experts et start-ups : une matinée riche en enseignements
Face aux différentes observations résultant de cette étude, Abc-luxe avait réuni tout un panel d’experts afin de débattre et d’échanger quant à l’innovation RH et managériale. Une matinée enrichissante et interactive, inaugurée par Caroll Le Fur, fondatrice et dirigeante de BestFutur, autour du thème du pilotage inter-générationnel et des attentes des nouveaux talents de demain. Une présentation appuyée par le témoignage de trois étudiants, qui ont exposé leur vision de leur entreprise rêvée : un lieu d’échanges et de partage où il est possible de s’affirmer individuellement, et qui accorde une place prépondérante à la dimension humaine et la quête de sens. Pierre-Gaël Pasquiou, Chief Product Officer de la start-up Welcome to the Jungle, est intervenu sur la question des nouvelles méthodes de recrutement visant à attirer les jeunes générations.

Le sujet de la marque employeur a également été au centre de toutes les attentions, avec le témoignage de Julien Breuilh, responsable des études et éditeur adjoint de Figaro Classifieds, quant aux nouvelles tendances du recrutement, mais aussi aux nouvelles attentes des candidats. Un propos illustré par Stéphane Barbot, directeur associé de l’agence de communication Märkvärdig, qui s’est exprimé sur le thème des leviers créatifs au service de la communication de marque employeur, en présentant différentes campagnes de recrutement innovantes et ludiques.

Julien Breuilh, responsable des études Figaro Classifieds

La deuxième partie de la matinée s’est articulée autour de la thématique du bien-être au travail et ses corrélations avec les performances de l’entreprise, avec l’intervention de Delphine Boscher, spécialiste en Prévention des risques professionnels, qui s’est penchée sur les nouvelles obligations légales qui attendent les entreprises en 2018. Emmanuel Verdenet, directeur MM Innov’ de Malakoff Méderic, a présenté le Comptoir MM de la Nouvelle Entreprise, une initiative du groupe spécialiste de la protection sociale ayant vocation à accompagner les entreprises souhaitant placer l’humain au coeur de leurs stratégies.

Véritable experte de l’épanouissement individuel et de la performance collective, Odile Roche, fondatrice de Capital Energie, s’est à son tour exprimée sur les liens étroits qui unissent bien-être et performance. La matinée s’est conclue par un moment de sérénité placé sous le signe de la méditation.

Rencontres et échanges au cours de l’après-midi
Après le déjeuner, les participants ont été conviés à prendre part à différents ateliers, faisant écho aux thématiques abordées au cours de la matinée : « La data au service du recrutement », « Anticiper vos besoins en compétences émergentes face aux transformations des métiers », « Santé et performance » ou encore « L’inter-générationnel : comment créer le lien grâce au programme MasterMIND ». Une visite du nouveau campus parisien et résolument innovant de l’emlyon, qui accueillait l’évènement, était également au programme.

Par ailleurs, dans le cadre de cette première édition des MastersLUXE, et dans la continuité du thème de la journée, Abc-luxe avait sélectionné une dizaine de start-ups RH innovantes, venues « pitcher » sur leurs concepts au cours de la matinée. Les participants qui le souhaitaient pouvaient les retrouver au sein d’un mini salon dédié, afin de poursuivre la discussion. Parmi les start-ups présentes : La Crème de la Crème, Mitch, Mobiliwork, Moodwork, Nap&Up, Saven, Skillbase, Studizz, Talent.io, My Mental Energy Pro et Wittyfit.

L’après-midi s’est poursuivie avec l’intervention de Diane Rivière, présidente de EDGE Advisor, sur le thème des nouveaux modes de collaboration et leur application dans le secteur du luxe. Nous avons également eu le plaisir d’accueillir Valérie Sandoz, secrétaire générale du Comité Colbert, venue parler du concours Je filme le métier qui me plaît, auquel a pris part l’institution en créant la catégorie « La passion du geste : savoir-faire d’exception » consacrée aux métiers de l’excellence.

Valérie Sandoz, secrétaire générale du Comité Colbert & Kathy O’MENY, Fondatrice abc-luxe.com

La journée de conférences s’est conclue avec la keynote de Jean-Philippe Couturier, conférencier à HEC, entrepreneur-investisseur, fondateur de Whoz mais surtout spécialiste des nouvelles technologies et de l’intelligence artificielle, articulée autour des défis de la transformation digitale. Une intervention aussi fascinante qu’inspirante, qui laisse pensif quant à la place du progrès et des révolutions technologiques au sein des entreprises mais également de la vie quotidienne.

Afin de marquer d’une pierre blanche cette première édition des MastersLUXE d’Abc-luxe, la journée s’est achevée sur la remise des Grands Prix de l’innovation RH. Pour le Prix de la Start-up de l’année, c’est Nap&Up et ses cocons de micro-sieste qui se sont attirés les faveurs du public. Le Prix de l’Initiative Singulière, sélectionnée par les experts des MastersLUXE, a été décerné à la plateforme collaborative Skillbase.

La cérémonie de remise des prix s’est clôturée par un cocktail au cours duquel le networking (et la gourmandise, grâce à Lenôtre Traiteur) battait son plein.

Rendez-vous en 2019 pour inventer ensemble le luxe de demain…

Un grand merci à Dan Van Homsombath pour le reportage photo.
Copyright Lao Press Agency pour MastersLUXE 2018.

PARTAGEZ CET ARTICLE :