Face à la montée en puissance de son principal concurrent, Farfetch, qui a récemment annoncé un partenariat avec le mastodonte du e-commerce JD.com pour accélérer son développement en Chine, le groupe Yoox Net-a-Porter (YNAP) met les bouchées doubles pour conserver son titre de leader du shopping de luxe sur le web. Le 27 juin dernier, le groupe a officiellement levé le voile sur son tout nouveau Tech Hub, un centre dédié à l’innovation et à l’expertise digitale, pensé pour accompagner sa croissance future et celle de ses plateformes.

C’est à Londres, au cœur du nouveau quartier d’affaires de White City, que le géant de la vente en ligne d’articles de mode a choisi d’installer son nouveau « temple de l’innovation ». L’espace, déployé sur 6 500 m2, permettra de rassembler sous un même toit les quelque 500 employés qui constituent les équipes « tech » du groupe en Grande-Bretagne, auxquels s’ajouteront 100 nouveaux emplois créés d’ici les deux prochaines années. Le centre aura vocation à favoriser le potentiel d’innovation de Yoox Net-a-Porter et le développement des meilleures technologies, dans le but de renforcer ses partenariats avec les marques et d’offrir aux internautes une expérience client incomparable lors de leur navigation sur ses différentes plateformes : Yoox, Net-a-Porter, MrPorter et The Outnet.

Création du cabinet d’architecture britannique Grimshaw, le Tech Hub a été conçu selon les principes du design responsable et durable dans le but de refléter le positionnement du groupe YNAP, « à l’intersection de la mode et de la technologie », et de créer un environnement de travail propice à l’innovation et à la créativité.

« Il s’agit du premier investissement aussi important de l’industrie du luxe dans le domaine de la technologie, a expliqué au journal The Guardian, Federico Marchetti, directeur général du groupe YNAP. Nous avons 1 000 ingénieurs répartis à Londres et à Bologne. C’est quelque chose qu’aucune marque de luxe ne peut avoir. Nous sommes la parfaite combinaison entre luxe et technologie, et c’est pourquoi nous servons aussi bien les marques ». Le projet fait partie d’un investissements de 500 millions d’euros réalisé par YNAP dans les secteurs de la technologie et de la logistique, dans l’optique de doubler la taille de son activité d’ici 2020. En outre, le groupe entend consacrer une partie de son travail de recherche à l’Intelligence artificielle, et notamment la personnalisation et la reconnaissance d’images, et la création de technologies mobiles innovantes.

À l’occasion de l’inauguration du Tech Hub, Yoox Net-a-Porter a également annoncé la création d’un partenariat avec l’Imperial College de Londres afin d’offrir aux enfants venus de milieux défavorisés d’apprendre les bases du code. Intitulé « Imperial Codelab Powered by YOOX NET-A-PORTER GROUP », le projet aura vocation à « accroître le nombre de jeunes enfants, et en particulier de jeunes filles, pouvant avoir accès à des cours de code afin de promouvoir l’importance des compétences numériques ».

Lire aussi : JD.com investit 397 millions d’euros dans la marketplace de luxe Farfetch

PARTAGEZ CET ARTICLE :