La réouverture très attendue du grand magasin « la Samaritaine » est prévue pour le 23 juin 2021. Le jour J approche enfin ! Le magasin était en travaux  depuis de nombreuses années.. LVMH en a repris les rênes  pour la modique somme de 1,5 milliards de francs. Un édifice de plus de 70 000 m2, nous vous dévoilons quelques nouveautés en avant-première.

samaritaine

Après 16 ans de travaux, sur 10 niveaux, entre le Pont Neuf et la rue de Rivoli, la Samaritaine s’offre une beauté à 750 millions d’euros. Comprenant mode, gastronomie, art de vivre et 15 000 m2 de bureaux, une crèche et 97 logements sociaux gérés par France Habitat. 20.000 m2 seront consacrés exclusivement aux commerces,  de quoi réjouir les Accros du shopping ! Plus de 600 marques seront présentes dont plusieurs marques de luxe, mais aussi des exclusivités et des boutiques de créateurs en vogue.

 Un espace sera dédié exclusivement à la beauté, 3 000m2 exactement de bien-être, un SPA et un beauty-studio.Le cinquième étage sera consacré à la restauration : Restaurants, cafés ou salons de thé. On y retrouve bien sur les découvertes de chefs étoilés ainsi que des petites douceurs de la pâtisserie française.
«Il a fallu cinq ans pour convaincre la mairie de Paris, cinq ans pour obtenir le permis et cinq ans de travaux colossaux. On ne pensait pas que ça durerait quinze ans, mais cela en valait la peine», a ajouté Jean-Jacques GUIONY, directeur financier de LVMH et nouveau PDG de la Samaritaine . 

samaritaine

Vous aurez également le plaisir de pouvoir  passer une  nuit au sein de l’hôtel Cheval Blanc Paris, hôtel de luxe de 72 chambres, situé au dernière étage. Ce sera « un lieu de rendez-vous culinaires exaltants avec une  terrasse de 650 m2 s’épanouissant sur deux ailes, offrant des vues de la tour Eiffel à Montmartre et de Notre-Dame au Centre Georges Pompidou ». Par ailleurs, « un restaurant gastronomique orchestré par le chef Arnaud DONCKELE » sera exclusif à l’hôtel ainsi qu’un Spa avec piscine.

La Samaritaine s’inscrit aussi dans une démarche environnementale innovante. Le centre commercial utilise uniquement des énergies renouvelables : « elle est notamment climatisée par des techniques de géothermie profonde et de stockage de glace. » Le groupe LVMH a aussi cherché à se démarquer et à s’inscrire également dans une démarche économique avec la création de plus de 800 postes pour la partie magasins, et 380 postes pour l’hôtel Le Cheval Blanc Paris, les restaurants, la crèche etc. Le groupe a également souhaité privilégier les anciens employés qui travaillaient à la Samaritaine avant 2005. C’est donc au total plus de 2400 emplois qui ont été créés autour du nouveau projet.

La Samaritaine est née en 1870 grâce à ERNEST COGNACQ vendeur parisien. Après avoir eu  un grand succès, Ernest Cognacq s’étend et ouvre d’autres magasins jusqu’à inventer la notion de «  centre commercial ». C’est donc à partir de 1900 que ERNEST COGNACQ règne sur une certain nombre de  magasins? En 1960 la Samaritaine est au top de sa popularité. Néanmoins, après les années 70 le succès décline et de nombreux magasins se vendent et se transforment en bureaux. 

Puis, en 2001,  le groupe LVMH décide de reprendre  les rênes et rachète le grand magasin mais doit malheureusement fermer ses portes 4 ans plus tard pour cause de non conformité aux règles sanitaires. Aujourd’hui la SAMARITAINE renait de ses cendres, plus grande, plus belle que jamais. Vite on a hâte de visiter !

samaritaine

PARTAGEZ CET ARTICLE :