Après l’annonce du départ de Kim Jones récemment nommé chez Dior Homme au mois de janvier dernier, les rumeurs allaient bon train quant au nom de son successeur à la tête des collections Homme de la maison Vuitton. L’attente aura été de courte durée, puisque le groupe LVMH a officialisé ce lundi matin l’arrivée de Virgil Abloh, fondateur du très hype label Off-White, aux commandes de l’homme Vuitton. 

Une nomination qui a suscité l’enthousiasme des acteurs de l’industrie et des modeux les plus aguerris, puisque le designer américain, âgé de 38 ans, s’impose comme l’une des étoiles montantes les plus prometteuses de la fashion sphère. Né dans I’Illinois aux Etats-Unis, diplômé d’une maîtrise en architecture à l’Institut de technologie de l’Illinois qui lui inculque « les principes du design moderniste et le concept de travail multidisciplinaire », Virgil Abloh enchaîne depuis près de dix ans les projets créatifs et collaborations à succès. Une polyvalence et une énergie qui lui ont permis de se hisser sur le devant d’une scène mode friande d’alliances luxe et streetwear, comme en atteste le triomphe de la collaboration Vuitton X Supreme portée par Kim Jones l’année dernière.

Pyrex Vision et Off-White

Eminence grise du rappeur Kanye West en matière de style depuis 2002, c’est en 2012 que Virgil Abloh lance son premier label mode avec le projet Pyrex Vision, qui se traduit par des sweat-shirts Champion’s et des chemises Ralph Lauren, frappés de son propre logo et distribués au sein du concept-store RSVP Gallery à Chicago. Si d’aucuns crient au plagiat, la collection remporte immédiatement un franc succès, avant d’être stoppée par Abloh moins d’un an après son lancement. Entre deux sets (il est également DJ), Virgil Abloh prend part au projet mode Been Trill avant de fonder, en 2013, le label Off-White, qu’il dirige encore aujourd’hui. Son fil conducteur ? Des pièces homme et femme au positionnement luxe, inspirées de la street-culture et frappées de rayures noires et blanches signatures. En l’espace de quelques années, la griffe s’est hissée parmi les incontournables d’un vestiaire urbain ultra-branché, et dispose désormais de ses entrées dans les plus grands magasins aux quatre coins du globe, et sa place attitrée au sein du calendrier officiel de la fashion week parisienne. Finaliste du prix LVMH en 2015, Virgil Abloh a été récompensé du prix du « Designer international de l’année » aux GQ Men of the Year Awards, et du prix « Urban Luxe » des British Fashion Awards en 2017.

À la tête de l’homme Vuitton

Un succès qui n’a pas échappé au géant LVMH, qui a donc choisi Virgil Abloh pour succéder à Kim Jones à la tête des collections masculines de la maison Vuitton. Une décision pour le moins cohérente, puisque le créateur britannique avait, au cours de son mandat, offert une seconde jeunesse à l’homme Vuitton, teintée d’influences urbaines inspirées de l’univers streetwear.

« Ayant suivi avec grand intérêt l’ascension de Virgil depuis qu’il a travaillé avec moi chez Fendi en 2006, je suis ravi de voir à quel point sa créativité innée et son approche avant-gardiste l’ont rendu incontournable, non seulement dans la mode mais aussi dans la culture populaire a déclaré Michael Burke, Président-directeur général de Louis Vuitton. Sa sensibilité pour le luxe et le savoir-faire, sera déterminante pour imaginer les collections Louis Vuitton Homme du futur ».

« C’est un honneur d’accepter le poste de directeur artistique des collections Homme de Louis Vuitton, a souligné l’intéressé. Le patrimoine et la créativité de la maison, sont pour moi des inspirations clés et j’aspire à leur rendre hommage tout en réalisant de nouvelles passerelles avec les temps modernes ».

Dans le cadre de ses nouvelles fonctions, effectives immédiatement, Virgil Abloh présentera son premier défilé pour le maroquinier au mois de juin prochain, à l’occasion de la fashion week masculine à Paris. Il conservera en parallèle son rôle de directeur créatif de la griffe Off-White.

PARTAGEZ CET ARTICLE :