Après avoir entièrement restructuré son conseil d’administration et la direction de ses marques phares, le groupe Richemont poursuit son remaniement et nomme Jérôme Lambert, actuel directeur opérationnel de la division horlogère du groupe suisse, au poste de directeur général. Un poste qui avait été supprimé il y a près d’un an et demi, lors du départ en retraite de Richard Lepeu, et remplacé par la mise en place d’un comité exécutif afin de faire renouer les ventes du groupe avec la croissance.

Entré chez Richemont en 1996, Jérôme Lambert avait occupé durant plusieurs années le poste de responsable de la marque Jaeger-LeCoultre puis de Montblanc, avant d’être nommé au mois d’avril à la tête de l’ensemble des marques horlogères du groupe. Son nouveau rôle à la direction générale de Richemont, consistera à « superviser la croissance du groupe dans un contexte où les habitudes de consommation évoluent de façon significative, a indiqué dans un communiqué Johann Rupert, président de Richemont.  Alors que nous positionnons le groupe pour relever ces défis, il dirigera le développement des plans stratégiques reflétant les objectifs à long terme, définis par le conseil ». Sa nomination est effective immédiatement.

PARTAGEZ CET ARTICLE :