La chaîne canadienne de grands magasins Hudson’s Bay a annoncé lundi 30 octobre, sa décision de mettre en vente son flagship historique du centre-ville de Vancouver. Selon le journal canadien The Globe and Mail, la Compagnie de la Baie d’Hudson aurait mandaté les sociétés immobilières CBRE et Brookfield Financial Group afin de trouver un acheteur pour l’édifice. Construit en 1927 et déployé sur plus de 60 000 m2 répartis sur six étages, il s’impose comme l’un des plus grands bâtiments de la ville, et pourrait atteindre un prix de vente allant jusqu’à 900 millions de dollars.

Si l’opération venait à aboutir, elle représenterait un changement majeur dans la stratégie de Hudson’s Bay, fragilisée depuis plusieurs mois par un contexte de plus en plus difficile pour le retail, l’émergence du shopping en ligne et la concurrence accrue d’acteurs à fort potentiel.

 

PARTAGEZ CET ARTICLE :