Les résultats du groupe de luxe italien Salvatore Ferragamo ont affiché un important recul durant les neuf premiers mois de l’exercice 2017.

Si les ventes du groupe ont chuté de -0,9% à un peu plus d’un milliard d’euros au cours de la période, son bénéfice net subi affiche une baisse de -28,3% à 79 millions d’euros à fin septembre. Le bénéfice opérationnel recule de -32,2% à 115 millions d’euros.

Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires s’est établi à 287 millions d’euros, en baisse de -5,5%.

L’Asie Pacifique, qui s’impose comme le premier marché du groupe à l’international, a vu ses ventes progresser de +2,8%, avec un dynamisme avéré en Chine (+8,1%) et malgré un contexte difficile en Corée du Sud et à Hong Kong. L’Europe, en revanche, revendique un chiffre d’affaires en baisse de -1,6%, au même titre que l’Amérique du Nord (-4,3%) et le Japon (-6,7%). L’Amérique centrale et l’Amérique du Sud affichent une progression de +3,1%, qui s’est estompée au troisième trimestre en raison du séisme à Mexico.

Du côté des catégories de produits, les souliers s’affichent en baisse de -1,2%, -0,6% pour les sacs à main et accessoires de maroquinerie, tandis que les fragrances progressent de +3,2%.

Suite à l’annonce de ces résultats, le titre du groupe Ferragamo a chuté de -5,7% à la Bourse de Milan ce mercredi matin.

PARTAGEZ CET ARTICLE :