Le groupe de cosmétiques Estée Lauder a de nouveau relevé ses prévisions annuelles pour l’exercice 2019 à l’issue de son troisième trimestre fiscal clos à fin mars, marqué par de solides performances globales et des ventes à la hausse en Asie-Pacifique. 

Au cours des trois mois clos à fin mars, le groupe Estée Lauder a vu son chiffre d’affaires progresser de +11% à 3,74 milliards de dollars, dépassant ainsi les prévisions des analystes qui tablaient sur 3,57 milliards. Le groupe a également dégagé un bénéfice net de 555 millions de dollars, en hausse de 49,1%.

Des performances notamment portées par les ventes en Asie-Pacifique, qui ont progressé de +25% à 966 millions de dollars au cours du trimestre, dissipant ainsi les craintes des investisseurs quant au potentiel ralentissement de l’économie chinoise lié aux tensions commerciales entre les États-Unis et la Chine.

« Nous avions anticipé une modération graduelle de la croissance en Chine et du retail travel à partir du trimestre écoulé, ce qui n’a pas eu lieu et a contribué à notre surperformance« , a déclaré le PDG Fabrizio Freda.

Le groupe de cosmétiques a également pu compter sur les performances solides de son segment beauté haut de gamme, qui revendique une progression de +20,5% à 1,74 milliard de dollars. Les ventes des produits de maquillage ont progressé de 5,25% à 1,46 milliard de dollars, tandis que le chiffre d’affaires des parfums a augmenté de 2,6% à 392 millions de dollars.

Suite à l’annonce de ces résultats, le groupe de cosmétiques a relevé ses prévisions pour l’ensemble de l’exercice 2019, tablant désormais sur une croissance de son chiffre d’affaires de +7% à +8%, nettement supérieure aux +5% à +6% annoncés en février dernier.

PARTAGEZ CET ARTICLE :