La suprématie de la consommation de masse commencerait-elle à décliner ? Les produits d’hygiène et de beauté subissent une baisse de consommation indéniable. Une crise du pouvoir d’achat des clients français, ou le signe d’une hausse de la précarité ? En 2016, selon l’Insee, la France a connu une croissance de 1,3 %, et la consommation une hausse de 1,6 %. C’est donc que les Français choisissent d’investir autrement leur pouvoir d’achat… A un tel point que les experts parlent de « dé-consommation » et des balbutiements de « l’éconologie », ou économie de l’écologie.

Authenticité et sobriété sont en train de devenir les nouveaux maîtres-mots de la (dé)consommation, remplaçant ceux que l’on croyait bien ancrés de la sophistication et de la superficialité.

La qualité fait son grand retour, et les Français sont prêts à dépenser plus pour consommer mieux : d’où le terme d’éconologie. Il n’est pas question de ne plus rien consommer, mais de consommer de manière plus réfléchie, plus responsable et plus durable.

En savoir plus : lire l’article sur dailygeekshow

PARTAGEZ CET ARTICLE :