Kering, une stratégie alliant audace, authenticité et responsabilité.

Trois ans après l’annonce d’une nouvelle phase stratégique face au développement durable , baptisée «Façonner le luxe de demain», Kering, le groupe de luxe mondial, partage aujourd’hui un rapport d’étape qui reflète les réalisations en ligne avec sa feuille de route à l’horizon 2025. 

Keering_developpement_durable

Début 2017, le géant Kering traduisait son engagement à long terme à intégrer des thématiques à la fois sociales et environnementales au cœur de sa stratégie, par une série d’objectifs à atteindre d’ici 2025. Le groupe souhaite d’avantage réduire son impact environnemental, promouvoir le bien-être de ses collaborateurs et encourager l’innovation durable. Ses trois dernières années et par le biais de l’Environmental Profit & Loss, en français Compte de Résultat Environnemental – outil pionnier du Groupe, plus connu sous l’acronyme EP&L –, Kering a mesuré ses progrès avec pour moteur : la responsabilité et la transparence quant aux impacts environnementaux engendrés par ses activités.

«Depuis de nombreuses années, nous nous sommes engagés à rendre compte de manière transparente des impacts générés par toutes les activités de Kering, y compris en dehors de notre périmètre juridique. Alors que s’ouvre une nouvelle décennie, notre secteur a besoin d’une action résolue. La transparence et la coopération sont essentielles si nous voulons relever efficacement les défis liés à la décarbonisation de nos entreprises. » a déclaré François-Henri Pinault, Président-Directeur Général du groupe.

La stratégie de développement de Kering concerne l’ensemble de ses maisons. Ainsi, le périmètre d’évaluation englobe : boutiques, bureaux, entrepôts, transport, fabrication et transformation des produits, ainsi que toutes les étapes en amont jusqu’à la production et l’extraction des matières premières : « définir des objectifs ambitieux intégrant l’ensemble de notre chaîne d’approvisionnement, et dresser un bilan de nos progrès en matière de développement durable pour nous assurer d’apporter une vraie contribution à la lutte contre le changement climatique et au progrès social sont des impératifs », explique François-Henri Pinault, Président-Directeur général de Kering.

La mesure des progrès du Groupe repose sur 73 indicateurs de performances environnementales (eKPI) et les objectifs à 2025 sont structurés autour de trois thèmes : Préserver, Engager et Créer.

Keering_developpement_durable

Préserver la planète

Le Groupe a réduit de 14 % ses impacts environnementaux globaux, mesurés au travers de l’intensité EP&L entre 2015 et 2018, et est en bonne voie pour atteindre son objectif de réduction de 40 % d’ici 2025. Par ailleurs, il a diminué́ de 77 % en intensité les émissions de gaz à effet de serre liées à ses boutiques et autres implantations dans le monde entre 2015 et 2018, et a atteint 100 % d’utilisation d’énergies renouvelables dans sept pays.

À partir de 2018, Kering est devenu entièrement neutre en carbone à l’échelle de l’ensemble de ses activités et de sa chaîne d’approvisionnement, avant tout en mettant en place des mesures pour éviter ou à défaut réduire les émissions de manière effective, et ensuite en compensant les émissions restantes chaque année. Kering utilise pour son programme de compensation carbone des projets REDD+ certifiés, qui permettent de préserver les forêts critiques et la biodiversité, et perpétuent les moyens de subsistance des populations locales.

En savoir +

Engager les collaborateurs

Kering est très avancé dans la juste représentation des femmes à tous les niveaux. En 2019, les femmes représentaient 55 % des managers du Groupe, 63 % du total des effectifs, 33 % des membres du comité exécutif et 60 % du conseil d’administration. Ceci fait de l’entreprise l’une des sociétés les plus féminisées du CAC 40. De plus, Kering a mis en œuvre une politique de parentalité pionnière en fixant des standards élevés en matière de congé maternité, paternité, adoption ou partenaire pour l’ensemble de ses collaborateurs dans près de 50 pays.

En savoir +

Créer de nouveaux business models et stimuler l’innovation

Kering a lancé le « K Generation Award » en Chine avec la plateforme d’innovation Plug and Play, dans l’objectif d’identifier des startups innovantes et de nouvelles technologies prometteuses. Le Groupe continue par ailleurs d’investiguer pour identifier des startups à travers le monde. Parallèlement, le Groupe a lancé le Sustainable Innovation Lab (SIL) dédié à la Joaillerie et à l’Horlogerie, et continue d’enrichir son Materials Innovation Lab (MIL), une bibliothèque aujourd’hui pourvue de 3 800 tissus durables à la disposition des équipes créatives des maisons du Groupe.

En savoir +

« Il reste certes encore du chemin pour atteindre nos ambitions et pour aller au-delà, mais nous sommes déterminés et confiants dans notre capacité à accélérer nos efforts et mettre en place les solutions, souvent innovantes, désormais précisément identifiées», précise Marie-Claire Daveu, Directrice du développement durable et des affaires institutionnelles internationales de Kering.

Pour découvrir le rapport d’étape, clique ici

À propos de Kering

Groupe de Luxe mondial, Kering regroupe et fait grandir un ensemble de Maisons emblématiques dans la Mode, la Maroquinerie, la Joaillerie et l’Horlogerie : Gucci, Saint Laurent, Bottega Veneta, Balenciaga, Alexander McQueen et bien d’autres. En plaçant la création au cœur de sa stratégie, le Groupe permet à ses Maisons de repousser leurs limites en termes d’expression créative, tout en façonnant un Luxe durable et responsable.

PARTAGEZ CET ARTICLE :